Actualisé 10.06.2011 à 10:47

Grossesse

Le stress de la mère se transmet à son foetus

Le stress éprouvé par une femme durant les neuf mois de sa grossesse est également ressenti par le foetus.

Cette transmission de stress est visible par le biais de traces hormonales, qui sont stockées dans les ongles du foetus. C'est la découverte de chercheurs de l'Université de Bâle.

Ces derniers ont développé une nouvelle procédure permettant de déceler, après la naissance, les traces du stress transmis au foetus durant la grossesse. Les ongles des enfants nés de mères stressées présentent ainsi une concentration plus élevée de Déhydroépiandrostérone (DHEA), la plus importante des hormones du stress chez le foetus.

Les causes du stress peuvent être très variées, a indiqué à l'ATS vendredi le Dr Gunther Meinlschmidt, dont l'étude a été publiée dans la revue «Biological Psychology». Ainsi, le fait d'être au chômage ou la mort d'un proche sont des événements représentant un fardeau important pour la future mère.

Séquelles pas claires

Les conséquences de la forte concentration de DHEA chez le foetus et les possibles atteintes pour la santé de l'enfant à court ou long terme sont encore mal connues, explique l'Université de Bâle. «Il est également possible que cela prévienne les effets négatifs du stress» pour la vie future de l'enfant, écrivent les chercheurs.

La procédure de test par le biais des ongles des nouveaux-nés représente un progrès notable. Auparavant, les investigations concernant le stress foetal ne pouvaient être menées que grâce à des tests sanguins ou du liquide amniotique, explique le Dr Meinlschmidt. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!