Pop: Le strip-tease musical de la flamboyante Florence
Actualisé

PopLe strip-tease musical de la flamboyante Florence

Florence and The Machine fait directement son entrée en 3e place des charts romands avec son 3e album.

par
Fabien Eckert
En 2009, son 1er CD, «Lungs», sétait vendu à 3 millions de copies.

En 2009, son 1er CD, «Lungs», sétait vendu à 3 millions de copies.

La chanteuse anglaise a acquis un statut de star après son précédent disque «Ceremonials», sorti en 2011. Sa pop inspirée et surtout son timbre si particulier ne sont pas étrangers à ce succès. En plus, la charismatique Florence Welch avait ensuite publié le tube monstrueux «Sweet Nothing» avec le DJ star Calvin Harris. C'est donc peu dire que l'attente du public était grande pour la sortie de cette 3e galette, «How Big, How Blue, How Beautiful».

Ce qui frappe d'entrée, c'est son côté plus noir et mélancolique. «Quand j'étais jeune, j'adorais les contes gothiques et sombres», a justifié Welch, 28 ans, dans le «New York Times». L'Anglaise parle aussi d'un strip-tease musical: «J'ai enlevé tout ce derrière quoi je pouvais me cacher: les gros sons, les beaux costumes et les décors.» En outre, les paroles sont très personnelles. «Je voulais confronter les deux facettes de ma personnalité. L'extravertie qui saute dans le public et qui se casse le pied (ndlr: c'est ce qui s'est passé à Coachella) et l'introvertie, plus modérée et réfléchie.»

Visiblement, le public est réceptif. Le disque s'arrache au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en France et en Suisse.

Visiblement, le public est réceptif. Le disque s'arrache au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en France et en Suisse.

«How Big, How Blue, How Beautiful»

Album déjà disponible.

Ton opinion