Hockey sur glace: Le Suisse Denis Malgin a gagné son pari en NHL

Publié

Hockey sur glaceLe Suisse Denis Malgin a gagné son pari en NHL

L’attaquant soleurois, qui a passé les deux derniers hivers en Suisse, a convaincu Toronto de le conserver dans son effectif pour la saison 2022/2023.

par
Emmanuel Favre
Denis Malgin a gagné sa place dans l’alignement de Toronto pour la nouvelle saison de NHL.

Denis Malgin a gagné sa place dans l’alignement de Toronto pour la nouvelle saison de NHL.

IMAGO/USA TODAY Network

Denis Malgin (25 ans) a réussi son pari. Après avoir effectué un pas de recul et patiné durant deux saisons dans le championnat suisse de National League avec le Lausanne HC (2020/2021) et les ZSC Lions (2021/2022), le petit attaquant soleurois (1,75 m pour 80 kg) a gagné sa place dans l’effectif des Toronto Maple Leafs, club de NHL qui amorcera sa saison 2022/2023 jeudi (1h) au Centre Bell de Montréal contre le Canadien.

Fort d’une expérience de 192 matches avec les Florida Panthers, franchise qui l’avait repêché en 102e position en 2015, et Toronto, organisation où il avait été échangé le 20 février 2020, Denis Malgin a même convaincu son entraîneur Sheldon Keefe de lui confier un rôle dans le top 6 offensif.

Avec Tavares et Nylander

Lundi, lors de l’entraînement, l’international suisse était membre du deuxième trio en compagnie du centre ontarien John Tavares et de l’ailier suédois William Nylander. «Lors de mes deux saisons passées en Europe, a expliqué Malgin, j’ai fait le plein de confiance. J’ai réalisé beaucoup de bonnes choses et ce sont ces éléments qui m’ont permis d’être ici aujourd’hui.» Une réalité confirmée par Keefe: «D’après ce que j’ai pu constater jusqu’ici, il a bien développé son jeu, surtout sans le puck.» Lors de matches de préparation, Denis Malgin a été le meilleur compteur de la formation de la Ville Reine (8 points).

Le règlement en sa faveur

Un autre élément, qui trouve ses racines dans les méandres de la convention collective, a joué en faveur de l’ancien junior du HC Bienne. En concurrence avec Nicholas Robertson (21 ans), Denis Malgin aurait dû être soumis au ballottage s’il avait été retranché par les Maple Leafs alors que le jeune Américain n’avait pas à passer par le processus. S’il avait été mis pendant 24 heures à disposition des 31 autres équipes du Circuit Bettman, Malgin, dont la valeur du contrat d’un an n’est que de 750’000 dollars américains, aurait probablement été réclamé. «C’est sûr que cet aspect a été pris en considération et que cela a favorisé Denis au détriment de Nick», a concédé Keefe.

Le plafond respecté pour 4 dollars

Avec ce choix, Toronto a également pu respecter le plafond salarial qui se chiffre à 82,5 millions de dollars américains. Et le club ontarien l’a fait pour… 4 dollars. Dans la ligue la plus concurrentielle du monde, Denis Malgin devra maintenant produire à la hauteur des attentes de sa direction, particulièrement sous pression après avoir régulièrement aligné les contre-performances en play-offs. Les Maple Leafs, qui se trouvent dans la fenêtre d’opportunité pour prétendre aux grands honneurs, n’ont plus remporté de série éliminatoire depuis 2004.

10 Suisses dans le show

Quatre jours après avoir frappé ses trois coups de bâtons à Prague, en République tchèque où deux matches entre les Nashville Predators et les San Jose Sharks ont été présentés, la NHL lancera sa saison en Amérique du Nord, dans la nuit de mardi à mercredi.

Dix Suisses feront partie du show: le défenseur bernois Roman Josi (32 ans, Nashville), l’ailier grison Nino Niederreiter (30 ans, Nashville), l’ailier appenzellois Timo Meier (25 ans, San Jose), l’ailier saint-gallois Kevin Fiala (26 ans, Los Angeles), le centre bernois Philipp Kurashev (22 ans, Chicago), le défenseur bernois Janis Moser (22 ans, Arizona), le centre zurichois Pius Suter (Detroit), le défenseur zurichois Jonas Siegenthaler (25 ans, New Jersey), le centre valaisan Nico Hischier (23 ans, New Jersey) et, donc, Denis Malgin.

Ton opinion

2 commentaires