Actualisé 02.12.2007 à 10:10

Le Supercross de Genève en «rouge, blanc, bleu»

Le Français Benjamin Coisy, déjà victorieux vendredi, a réussi l'exploit s'imposer une nouvelle fois samedi lors du supercross de Genève. Grièvement lessé, un pilote genevois est encore aux soins intensif.

Un coup double que jusqu'ici seuls des pilotes américains - Jeremy McGrath, Steve Lamson, Doug Dubach ou Mike Craig - avaient réalisé.

Coisy, qui avait chuté dans les whoops en début de soirée, a devancé Brandon Jessemann et Jeremy McGrath, dernier pilote à avoir signé le doublé à Genève (2003). Le Français a du coup conforté sa position de leader du SX Tour. Le Suisse Julien Bill, qui a dû passer par le super-repêchage pour se qualifier, n'est pas parvenu au bout de la finale.

Marc Ristori gravement blessé

Cette 22e édition a été assombrie vendredi par une chute lors de laquelle Marc Ristori s'est gravement blessé. A la fin de la première série, le Genevois est tombé sur l'appel du saut d'arrivée. Il a été pris en charge par le service médical du Supercross puis transféré aux Hôpitaux universitaires genevois. «Il souffre d'une fracture de la 7e vertèbre dorsale avec sévères lésions neurologiques. Il est hospitalisé aux soins intensifs et son état est stationnaire. Le pronostic neurologique est réservé», indique le docteur Jacques Menetrey, chef de léquipe médicale du Supercross.

Supercross de Genève. Samedi. Finale: 1. Benjamin Coisy (Fr/Honda) 10'08''. 2. Branden Jesseman (EU/Suzuki) à 4''. 3. Jeremy McGrath (EU/Honda) à 12''. 4. Marvin Musquin (Fr/Kawasaki) à 15''. 5. Cédric Soubeyras (Fr/Yamaha) à 25''. 6. Alexandre Rouis (Fr/Kawasaki) à 32''. Puis: 19. Julien Bill (S/Honda) à 8 tours. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!