Réseaux sociaux - Le superfan de la Nati victime d’imposteurs
Publié

Réseaux sociauxLe superfan de la Nati victime d’imposteurs

Plusieurs comptes Instagram et Tik Tok ont usurpé l’identité de la nouvelle icône internet des fans suisses. L’un d’entre eux a utilisé sa gloire pour faire du profit.

@the_swiss_super_fan a fini par publier une vidéo pour rappeler que ceci est son seul vrai compte… vidéo qui a été coupée et réutilisée par son usurpateur.

@the_swiss_super_fan a fini par publier une vidéo pour rappeler que ceci est son seul vrai compte… vidéo qui a été coupée et réutilisée par son usurpateur.

Instagram

Bientôt 200’000 followers sur Instagram, 11’000 sur Tik Tok et même un profil Snapchat: @luca.loutenbach est désormais un personnage public sur les réseaux sociaux. Sauf… qu’il ne s’agit pas de Luca Loutenbach, le Jurassien devenu icône des fans de la Nati et star des internets en une seule nuit pour ses réactions démesurées lors du match Suisse-France. Ce dernier s’est effectivement auss lancé sur les réseaux sociaux cette semaine uniquement, mais il s’y trouve sous le pseudo @the_swiss_super_fan.

Nous l’avions rencontré avant qu’il embarque pour assister à Suisse-Espagne au stade de Saint-Pétersbourg. Raphael Casablanca

Alors que le vrai Luca Loutenbach a déjà bénéficié de quelques avantages liés à sa célébrité soudaine, comme un billet d’avion pour aller voir Suisse-Espagne à Saint-Pétersbourg, ainsi que quelques sollicitations de sponsors, le faux Luca Loutenbach a entrepris de profiter autrement de cette renommée. Il demande en effet à ses followers de lui envoyer des NFT, jetons cryptographiques qu’il pourra ensuite utiliser lui-même. Il vend également le NFT de la fameuse image du cri de Luca, contre de la cryptomonnaie.

«Pour moi, c’est un nouveau monde»

«Je ne m’attendais pas à ce que d’autres personnes volent mon identité», réagit le vrai Luca Loutenbach, Jurassien d’origine. Il se dit très surpris que certaines personnes aillent si loin «juste pour faire du profit». Il reconnaît sa naïveté en la matière, lui qui n’était pas vraiment actif sur les réseaux sociaux avant cette soudaine célébrité. «Pour moi, c’est un nouveau monde».

Luca a également publié un avertissement sur les faux sites, précisant qu’il ne s’agit pas de son vrai compte et indiquant le bon. «Je savais que la célébrité pouvait aussi avoir des inconvénients. J’espère maintenant que la situation s’arrangera bientôt et que tout redeviendra normal», conclut-il. En attendant, cette situation inquiète aussi la maman de Luca, qui nous a demandé de faire connaître au public les agissements de cette «personne malintentionnée». Alors voilà, si vous êtes fan du super fan, supportez le bon!

(dk/rmf/Michel Pralong)

Ton opinion

91 commentaires