France: Le suspect du meurtre de la fille de Roland Giraud s'est évadé
Actualisé

FranceLe suspect du meurtre de la fille de Roland Giraud s'est évadé

Le suspect des meurtres de la fille de l'acteur Roland Giraud et de l'amie de cette femme en 2004 s'est évadé mardi de la prison d'Auxerre (Yonne), ont indiqué des sources pénitentiaire et policière.

Il pourrait être parti dans un camoin de livraison.

«L'hypothèse la plus probable est qu'il soit parti dans un camion de livraison», a dit à Reuters Céline Verzeletti, responsable national de la CGT-Pénitentiaire. La police dit n'avoir aucune certitude à ce sujet.

La disparition du détenu a été constatée dans la matinée et il est ensuite resté introuvable dans la prison malgré les recherches, a-t-elle dit. L'alerte n'aurait été véritablement donnée que dans la soirée.

Des recherches ont été lancées par la police puis le plan «Milan», qui mobilise sur les routes les forces de gendarmerie de l'Yonne et des départements voisins, a été déclenché.

Ecroué depuis 2004

Francis Szpiner, avocat de la famille Giraud, s'est dit étonné mais confiant. «Je reste convaincu que très rapidement, les forces de police et de gendarmerie lui mettront la main dessus», a-t-il dit sur la chaîne de télévision I-télé.

Une enquête judiciaire a été ouverte. La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie a ordonné une mission d'inspection de l'administration pénitentiaire, a dit son porte-parole Guillaume Didier.

Ecroué depuis le 25 novembre 2004, le suspect, un garde forestier, travaillait aux ateliers de la prison, comme responsable. Il distribuait les travaux et avait accès aux camions de livraison, qui sont contrôlés et fouillés.

«Je ne sais pas comment il a pu faire pour sortir. Ça paraît très compliqué sans être aidé», a dit Céline Verzeletti.

Autre évadé

Coïncidence ou non, un autre détenu, condamné pour attaque à main armée, s'est évadé dans la matinée, peu avant le garde forestier, d'une autre prison de l'Yonne, à Joux-la-Ville, dans un camion de livraison, a précisé la source pénitentiaire.

Depuis son incarcération, le suspect nie toute implication dans le décès des deux jeunes femmes. Il devait être jugé aux assises pour assassinats en avril prochain, avec le risque d'une condamnation à perpétuité.

Un mobile crapuleux est envisagé car il avait en sa possession les cartes de crédit des victimes quand il a été arrêté.

Décision en 2008 par la justice

Le décès de la fille de l'acteur et de son amie avait retenu l'attention en raison de la notoriété de Roland Giraud et de l'enquête très vaste menée sur la disparition des deux jeunes femmes, dans un département qui a découvert en 2000 qu'un tueur en série, Emile Louis, avait commis plusieurs meurtres de jeunes filles dans les années 1970.

Les corps des deux femmes ont été retrouvés le 9 décembre 2004 dans un puits près de la propriété du garde forestier.

Prononcé en février 2008, le renvoi du suspect en cour d'assises a été définitivement confirmé en appel en octobre 2008. Les circonstances du crime restent obscures. Un non-lieu a été prononcé contre deux autres personnes, la tante de la fille de Roland Giraud et l'ex-compagne du suspect.

(ats)

Ton opinion