Genève/Fribourg: Le suspect du meurtre de Samantha a avoué

Actualisé

Genève/FribourgLe suspect du meurtre de Samantha a avoué

L'ami d'enfance de la jeune femme a reconnu l'avoir tuée. Mais il n'a pas expliqué son geste.

par
mpo
Le corps de Samantha a été découvert ligoté dans des marais à Cheyres, dans le canton de Fribourg.

Le corps de Samantha a été découvert ligoté dans des marais à Cheyres, dans le canton de Fribourg.

DR

Le jeune homme de 21 ans interpellé par la police le 19 janvier dans le cadre du meurtre de Samantha a avoué être l'auteur de l'homicide. La justice fribourgeoise l'a confirmé en début d'après-midi.

Le Ministère public y précise que le corps de la jeune femme a été découvert «complètement entravé, sans aucune possibilité de se mouvoir». Le communiqué indique qu'«elle présentait une blessure à la tête, vraisemblablement administrée par un objet contondant».

«L'enquête se poursuit pour établir plus précisément les faits , notamment si une agression sexuelle a eu lieu», poursuit le communiqué. La police indique également avoir mené «une battue conséquente dans la zone du crime» et entrepris «plusieurs perquisitions».

Enfin, la justice précise qu'une autopsie a été pratiquée et que différentes analyses forensiques sont en cours.

Dans son édition du jour, la «Tribune de Genève» explique que malgré ces aveux, de nombreuses zones d'ombre subsistent, à commencer par les raisons qui ont poussé Samantha à aller rendre visite à son meurtrier présumé.

Zones d'ombre

De plus, des questions se posent à propos des effets personnels de la victime. Ainsi, son téléphone portable n'a pas été retrouvé. De plus, la carte bancaire de Samantha a été utilisée six jours après sa disparition en région parisienne.

Pour la grand-mère de la victime, ces aveux sont un soulagement. Elle attend désormais que «justice soit faite».

Ton opinion