Meurtre Litvinenko en GB: Le suspect no 1 devient une «victime»
Actualisé

Meurtre Litvinenko en GBLe suspect no 1 devient une «victime»

Le principal suspect de l'assassinat en 2006 à Londres de l'opposant et ex-espion russe Alexandre Litvinenko a été reconnu comme «victime» dans le cadre d'une enquête en Russie sur cette affaire.

«Au cours de l'enquête il a été confirmé qu'Andreï Lougovoï avait été empoisonné au polonium 210 pendant ses rencontres avec Litvinenko à Londres en octobre-novembre 2006», indique le Comité d'enquête russe dans un communiqué.

«Une enquête contre des personnes non-identifiées a été ouverte le 29 novembre 2011 pour tentative d'assassinat visant A. Lougovoï», selon le comité qui précise que ce dernier, actuellement député du Parlement russe, est considéré comme une «victime».

Alexandre Litvinenko, un transfuge du FSB (services secrets russes) devenu très critique vis-à-vis du Kremlin, est mort à 43 ans à Londres d'un empoisonnement au polonium 210, une substance radioactive, en novembre 2006.

Cette affaire est toujours un sujet de contentieux entre Londres et Moscou, en raison du refus de la Russie d'extrader Andreï Lougovoï, le principal suspect qui avait rencontré la victime peu de temps avant sa mort, puis laissé derrière lui un sillage de radioactivité. Cet ex-agent du KGB a toujours nié être impliqué dans l'assassinat. (afp)

Ton opinion