Meurtre en Argentine: Le suspect relâché faute de preuves
Actualisé

Meurtre en ArgentineLe suspect relâché faute de preuves

Le suspect arrêté lundi dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de deux touristes françaises en Argentine a été remis en liberté. Le ministère public ne dispose pas d'éléments suffisamment solides.

Le suspect avait été interpellé lundi à l'aube. Il a été libéré après avoir été entendu le même jour par le juge Martin Perez en charge du dossier. Le ministère de la Justice n'a pas identifié le suspect, un loueur de chevaux de San Lorenzo selon la presse argentine.

C'est près de là, dans une zone boisée de la réserve naturelle de la Quebrada (province de Salta, à 1.600km au nord de la capitale Buenos Aires) qu'ont été retrouvés vendredi les corps des deux Françaises âgées de 23 et 29 ans.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux jeunes femmes ont été tuées par balles le 26 juillet. Les victimes pourraient avoir été séquestrées pendant plusieurs jours avant d'être tuées, car elles n'ont pas été vues dans l'auberge où elles logeaient dans la ville de Salta depuis le 16 juillet.

Le juge Perez a expliqué dimanche que des prélèvements génétiques avaient été effectués sur les corps des deux Françaises. L'une des victimes tenait des cheveux de son agresseur présumé dans son poing serré, a-t-il précisé. (ap)

Ton opinion