Actualisé 17.10.2018 à 14:52

ThurgovieLe suspect s'était rendu à son travail avec une arme

Le corps sans vie d'une femme a été retrouvé mardi, dans un appartement de Frauenfeld (TG). La police, qui privilégie la piste du meurtre, a arrêté un Italien de 19 ans.

par
ofu
1 / 14
La police thurgovienne est intervenue mardi (16 octobre 2018) dans un appartement de Frauenfeld.

La police thurgovienne est intervenue mardi (16 octobre 2018) dans un appartement de Frauenfeld.

Lecteur reporter
Elle y a découvert le cadavre d'une femme.

Elle y a découvert le cadavre d'une femme.

Lecteur reporter
Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'un meurtre.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'un meurtre.

BRK News

Une habitante de Frauenfeld a fait une macabre découverte, mardi en fin de journée. Elle est tombée sur le corps sans vie d'une femme dans un appartement de la localité thurgovienne. Alertée vers 17h30, la police est rapidement arrivée sur les lieux et n'a pu que constater la mort de la victime.

Les forces de l'ordre ont informé dans la soirée qu'il s'agissait probablement d'un meurtre. Quelques heures plus tard, un Italien de 19 ans a été interpellé dans le canton de Zurich, informe un communiqué de presse publié mercredi matin. Une enquête se poursuit.

Selon «20 Minuten», le jeune homme a été arrêté à l'aéroport de Zurich. Il aurait des problèmes de drogue.

Peu de contacts avec le voisinage

Toujours selon «20 Minuten», il s'agirait d'un drame familial. A en croire les habitants de l'immeuble, l'auteur du crime serait le petit-fils de la victime. Une dispute aurait précédé les faits. Divers témoins confirment avoir entendu des cris dans la cage d'escalier.

La victime vivait depuis plusieurs années dans l'appartement de Frauenfeld avec ses trois fils, poursuivent nos confrères alémaniques. La famille n'entretenait que peu de contacts avec le voisinage, expliquent les habitants du coin.

Avec une arme au travail

Selon «Blick», le suspect de 19 ans s'est pointé il y a quelques jours sur son lieu de travail avec une arme. La police avait été appelée sur place. Elle avait alors confisqué une arme d'alarme. Les forces de l'ordre précisent que le jeune homme, qui fait un apprentissage d'installateur-électricien, n'avait menacé personne et qu'il n'avait pas été arrêté. Reste que l'Italien semble apprécier les armes. Sur Facebook, on le voit ainsi poser avec un fusil.

Des habitants du quartier expliquent par ailleurs que les forces de l'ordre s'étaient déjà rendues au domicile du jeune homme, il y a environ un mois. «Il y a vait la police et aussi une ambulance. Quelqu'un a été emmené à l'hôpital.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!