Actualisé 27.07.2012 à 12:19

France/Syrie

Le symbole de l'opposition sur la Tour Eiffel

Un drapeau géant de la rébellion syrienne a été déployé vendredi en milieu de matinée à la Tour Eiffel, à Paris.

Les militants se sont hissés sur les échafaudages pour accrocher le drapeau.

Les militants se sont hissés sur les échafaudages pour accrocher le drapeau.

Une petite poignée de militants de l'association France Syrie Démocratie se sont rendus au pied du monument emblématique de la France où des travaux sont en cours.

Là, deux militants, enfants du général syrien à la retraite Aklil Hashem qui vit aux Etats-Unis, se sont hissés sur deux échafaudages et ont déroulé l'immense drapeau, sous les yeux des touristes qui les ont applaudis à leur descente.

Un moment de tension a marqué la manifestation lorsque des vigiles du chantier ont tenté d'arracher le drapeau.

«21.000 morts, 65.000 disparus, deux millions de déplacés: ce sont les réformes criminelles promises par Bachar el-Assad», dénonçait par ailleurs une banderole tenue par deux manifestantes.

Attirer le regard du monde

«La Tour Eiffel, c'est le symbole de la France. Nous sommes venus là parce qu'il y a beaucoup de touristes. C'est pour attirer l'attention du monde entier sur ce qui se passe en Syrie», a expliqué à l'AFP, Ibrahim Wetti.

Selon lui, le drapeau déployé est celui adopté en 1946 à l'indépendance du pays. Le drapeau officiel actuel date de 1980. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!