Personnel des transports: Le syndicat soutient la retraite anticipée
Actualisé

Personnel des transportsLe syndicat soutient la retraite anticipée

Après avoir élu Giorgio Tuti à sa présidence, le Syndicat du personnel des transports a consacré son 75e congrès mardi à Berne à la politique sociale.

Les 250 délégués présents ont voté deux propositions en faveur d'une retraite anticipée facilitée.

Le SEV présentera cette revendication aux entreprises de transports publics lors des prochaines négociations sur les conventions collectives de travail, a-t-il annoncé en fin de journée dans un communiqué.

Hôte du congrès, le directeur de l'Union des transports publics Peter Vollmer a toutefois averti que les moyens des entreprises de transports publics étaient limités. «Si elles coulent, les employés du secteur seront entraînés dans la tourmente.»

Le président de l'Union syndicale suisse Paul Rechsteiner a au contraire encouragé le SEV et soutenu sa revendication pour un financement correct des caisses de pension. Le président du syndicat allemand des cheminots Transnet est venu lancer un appel à la coopération au lieu de la confrontation.

Nouveau président

Tenu pour la première fois depuis 90 ans sous la présidence d'une femme, le 75e congrès a commencé par l'élection du nouveau président du SEV. Sans surprise, les délégués ont élu à la succession de Pierre-Alain Gentil le Soleurois Giorgio Tuti qui assurait l'intérim depuis le décès du Jurassien l'automne dernier.

Vice-président du SEV âgé de 45 ans, M. Tuti est entré au SEV en 1997. Il avait été candidat malheureux à la présidence face à Pierre-Alain Gentil en 2005. Dans son discours d'ouverture, Giorgio Tuti a rappelé que sur le plan politique, la lutte contre le démantèlement social est au premier plan.

«Contrairement aux banques, le SEV n'attend pas de cadeau pour les caisses de pensions. Nous ne demandons rien de plus qu'un financement correct; cela nous revient de droit», a déclaré le nouveau président. Sur le plan syndical, M. Tuti mise sur les conventions collectives de travail (CCT). Il entend à terme conclure à l'échelle suisse des CCT de branche étendues.

Réformes internes mercredi

Le congrès se penchera sur les réformes internes mercredi. Il s'agira notamment de poursuivre les divers projets engagés sous la présidence de M. Gentil et visant à donner des structures modernes qui permettront au syndicat d'augmenter son effectif.

(ats)

Ton opinion