Matériel de guerre: Le syndicat Syna s'oppose à l'initiative
Actualisé

Matériel de guerreLe syndicat Syna s'oppose à l'initiative

Le syndicat Syna s'oppose à l'initiative populaire contre l'exportation de matériel de guerre qui est soumise aux Suisses le 29 novembre prochain.

Compte tenu de la crise économique actuelle, son comité estime que la priorité doit être accordée à la sauvegarde des emplois.

Le syndicat interprofessionnel d'origine chrétienne reconnaît que, du point de vue éthique, il serait judicieux d'interdire l'exportation d'armes. Mais cette démarche n'aurait des répercussions sur les guerres que si d'autres pays agissaient comme la Suisse, a écrit Syna mercredi.

Selon le syndicat, un «oui» à cette initiative aurait pour conséquence la disparition immédiate et sans contrepartie de milliers de places de travail. Or, Syna lutte quotidiennement pour la garantie des emplois dans le pays. En outre, beaucoup de travailleuses et travailleurs de l'industrie de l'armement sont syndiqués dans ce syndicat.

(ats)

Ton opinion