Genève/Suisse: Le système d’accès aux vélostations fâche les cyclistes

Publié

Genève/SuisseLe système d’accès aux vélostations fâche les cyclistes

Les utilisateurs occasionnels des parkings payants trouvent l’application internet trop compliquée. La Fondation des parkings promet une nouvelle version fin 2022.

par
Maria Pineiro
La vélostation de Montbrillant a été inaugurée en 2012.

La vélostation de Montbrillant a été inaugurée en 2012.

Pascal Frautschi/TDG

«J’ai voulu garer mon deux-roues à la vélostation derrière la gare, ça m’a pris un temps fou! Leur système n’est vraiment pas pratique», râle Thomas. Le Genevois a passé quelques soirées à Paléo. Souhaitant s’y rendre en train, mais ne pas avoir de mauvaise surprise à son retour, il s’est inscrit en avance sur Vélocity.ch, la web app qui équipe un grand nombre de parkings vélo à travers la Suisse.

«Devant la vélostation, les problèmes se sont enchaînés: connexion lente, déconnexion intempestive, impossible de reprendre une journée si la première n’est pas finie, obligation d’avoir une carte SwissPass physique, problèmes de paiement, liste le cycliste. J’ai le sentiment que tout est fait pour pousser les usagers à prendre un abonnement.» Énervé, il s’en est ouvert à un employé croisé sur place qui lui «a raconté être assailli de plaintes d’usagers».

«Dommage de ne pas avoir mis les moyens»

Au travail, un de ses collègues lui raconte avoir lui aussi subi quelques mésaventures. «C’est tellement compliqué lors de la première utilisation que j’ai laissé mon vélo dehors pour aller prendre un train, relate Jean. Quand je suis revenu le soir, on m’avait volé une roue.» Usager régulier malgré cela, il confirme que le système «est mal foutu» et indique «anticiper désormais en achetant ses journées avant de se déplacer». Pour Jean, «il est dommage de ne pas avoir mis les moyens nécessaires dans cette application, car au bout du compte, certaines vélostations sont à moitié vides».

Velocity.ch est une application internet (web app) qui a été développée par la Fondation des parkings de Genève en 2018. Elle est largement diffusée en Suisse, servant de sésame pour une quarantaine de vélostations à travers le pays. «Pour la plupart des vélostations suisses, c’est le système le plus simple, le plus adapté et le moins cher actuellement sur le marché», juge Valérie Sauter, du Forum Vélostation Suisse.

«Pas user friendly»

«Ce n’est pas très intuitif, pas très "user friendly" et des améliorations sont nécessaires», nuance-t-elle, par contre. De son expérience personnelle, Sabine Latour, membre du comité directeur de l’ATE Genève, retient un processus «long et compliqué. Pour les touristes ou une utilisation ponctuelle, ce n’est pas idéal.» Elle ressent une volonté de privilégier l’offre d’abonnements à long terme, plutôt que la satisfaction des usagers occasionnels.

Du côté de la Fondation des parkings, le directeur général, Damien Zuber, reconnaît que les usagers peuvent être «déroutés lors d’une première utilisation ou si elle est occasionnelle, mais une fois inscrit, c’est très simple». Le responsable rappelle que la Fondation a choisi de développer une web app plutôt qu’une app notamment pour des questions de coûts. «Il s’agit de rester financièrement accessible auprès des institutions qui souhaitent s’équiper, spécialement pour de petites vélostations», poursuit-il.

Nouvelle version pour fin 2022

Damien Zuber indique par ailleurs ne recevoir que peu de plaintes, mais y être «très attentif». Il annonce que la Fondation des parkings s’est attelée «à améliorer l’expérience utilisateur». «Fin 2022, nous allons basculer sur une nouvelle version du système, plus flexible.» Pour les habitués des achats journaliers dans telle ou telle vélostation, elle permettra d’acheter la prestation journalière en un seul clic, sans avoir besoin de chercher à nouveau la vélostation et la prestation. Une option permettant d’acheter des journées à l’avance est à l’étude pour 2023. «Mais il faut veiller à ne pas perdre l’utilisateur dans trop de manipulations et d’options.»

Ton opinion

150 commentaires