17.03.2020 à 20:23

SUV cabriolet

Le T-Roc se montre ouvert à la nouveauté

Jusqu'à présent, les SUV cabriolets n'avaient pas vraiment le vent en poupe. Mais Volkswagen tente un nouvel essai avec le T-Roc.

de
age
1 / 3
À point nommé pour la belle saison, Volkswagen lance son premier SUV cabriolet.

À point nommé pour la belle saison, Volkswagen lance son premier SUV cabriolet.

Hersteller
Un SUV avec un toit en toile: une idée à laquelle il va d'abord falloir s'habituer.

Un SUV avec un toit en toile: une idée à laquelle il va d'abord falloir s'habituer.

Hersteller
On aura, dans un premier temps, le choix entre un moteur trois cylindres d'1 litre de 115 ch et un quatre cylindres d'1,5 litre de 150 ch.

On aura, dans un premier temps, le choix entre un moteur trois cylindres d'1 litre de 115 ch et un quatre cylindres d'1,5 litre de 150 ch.

Hersteller

Chez Volkswagen, on se montre exceptionnellement prêt à faire de nouvelles expériences. Au lieu d'essayer, comme souvent, de suivre la tendance, le constructeur de Wolsfburg se montre littéralement ouvert à la nouveauté en lançant son premier SUV cabriolet, à point nommé pour la belle saison.

Alors que Nissan n'a destiné la version cabriolet de son Murano qu'au marché américain et que Range Rover n'a visé que les classes salariales plus élevées avec son Evoque, le T-Roc cabriolet, disponible à partir de 35'750 francs, est censé consoler tous les clients qui pleurent encore la version décapotable de la Golf et de la Beetle.

Un toit en toile

Un SUV avec un toit en toile: une idée à laquelle il va encore d'abord falloir s'habituer. La capote du T-Roc cabriolet se rabat en neuf secondes derrière le siège arrière et ce, jusqu'à 30 km/h. Ce qui laisse un peu à désirer, ce sont les vertus pratiques d'un SUV. Le volume du coffre est réduit d'un bon tiers et offre une capacité de 280 litres. Il n'y a plus que deux au lieu de quatre portes et à l'arrière, l'espace est si serré qu'il ne laisse désormais plus que de la place pour deux personnes au lieu de trois. Cela dit, même avec la capote fermée, le volume pour la tête et les jambes reste suffisamment important.

Autant l'apparence du T-Roc est pleine de fraîcheur et de nouveauté, autant sa motorisation reste familière. On a le choix entre un trois cylindres 1 litre de 115 ch et un quatre cylindres d'1,5 litre de 150 ch et il serait vraiment étonnant que le cabriolet ne devienne pas également disponible en version T-Roc R, avec un moteur essence de 300 ch comme pour sa version classique. Mais l'aventure s'arrête là pour le T-Roc décapotable de Volkswagen, qui ne sera malheureusement pas équipé de quatre roues motrices.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!