Actualisé 23.04.2020 à 22:16

Coronavirus

Le t-shirt avec la phrase d'Alain Berset fait un tabac

Pour l'heure, près de 3000 t-shirts ont été commandés. La somme finale sera versée à la Chaîne du Bonheur.

Le t-shirt reproduisant la phrase d'Alain Berset touchant au coronavirus, «Il faut agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire», fait un tabac. Les promoteurs de l'opération de charité n'excluent pas de générer plus de 50'000 francs.

Six jours après la formule du conseiller fédéral en charge de la Santé, faisant référence aux mesures de déconfinement, l'agence de communication By the Way Studio, à Fribourg, est littéralement sous l'eau. «On ne voit pas tellement dans quoi on a tapé», lâche Pete Mager, son associé-gérant, contacté par Keystone-ATS.

L'opération, lancée vendredi dernier avec la société Ready to Brand, soit 24 heures à peine après la phrase prononcée par Alain Berset, atteint son pic actuellement, dit Pete Mager. Quoi qu'il arrive elle s'arrêtera vendredi prochain. Pour l'heure, près de 3000 t-shirts ont été commandés, jusqu'à mercredi. L'imprimeur Go Print, à Sévaz (FR), ne chôme donc pas.

Jusqu'à 70'000 francs

Pete Mager ne peut pas encore chiffrer le montant pouvant découler de la vente. Il avance une fourchette comprise entre 30'000 et 70'000 francs. Le succès rencontré par un t-shirt en passe de devenir collector a obligé By the Way Studio, qui compte aussi une succursale à Thoune (BE), à mettre ses autres mandats en veille.

La somme finale sera versée à la Chaîne du Bonheur, qui a lancé une récolte en faveur des victimes du Covid-19, avec une journée de solidarité le 16 avril qui a généré plus de 10 millions de francs. L'idée, venue du directeur créatif de l'agence fribourgeoise, a nécessité la mise en place d'une grosse infrastructure éphémère.

Bientôt la fin

Il a fallu instaurer dès le lendemain un shop en ligne et imprimer 20 t-shirts avec la phrase «culte». Ces derniers ont été immédiatement portés par des personnalités, dont le hockeyeur de Fribourg-Gottéron Julien Sprunger. Vendredi dernier dès 18h, site et réseaux sociaux étaient en fonction, avec l'envoi d'un communiqué.

Dans un premier temps, les promoteurs envisageaient de récolter 10'000 francs, se rappelle Pete Mager. Ce dernier précise que By the Way Studio a voulu apporter sa contribution à l'élan de solidarité né de la lutte contre la propagation de la pandémie en Suisse et de son impact négatif sur les activités économiques. (nxp/ats)

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!