Euro 2016: Le tableau de la phase finale est-il équitable?
Actualisé

Euro 2016Le tableau de la phase finale est-il équitable?

Après le «maillot gate» et les pelouses pas à la hauteur, une autre polémique pourrait bien surgir. La France est-elle avantagée par le format de la compétition?

par
Robin Carrel
1 / 41
Un hooligan russe de 31 ans, soupçonné d'avoir participé au tabassage d'un supporter anglais, a été extradé depuis l'Allemagne et placé en détention provisoire en France. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)

Un hooligan russe de 31 ans, soupçonné d'avoir participé au tabassage d'un supporter anglais, a été extradé depuis l'Allemagne et placé en détention provisoire en France. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)

Keystone
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estime que l'Euro 2016 a été une réussite sur le plan sécuritaire. (Lundi 11 juillet 2016).

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estime que l'Euro 2016 a été une réussite sur le plan sécuritaire. (Lundi 11 juillet 2016).

Reuters/Regis Duvignau
Des incidents entre fans et policiers ont éclaté aux abords de la fan zone de Paris, dimanche soir, lors de la finale de l'Euro entre le Portugal et la France. (Dimanche 10 juillet 2016)

Des incidents entre fans et policiers ont éclaté aux abords de la fan zone de Paris, dimanche soir, lors de la finale de l'Euro entre le Portugal et la France. (Dimanche 10 juillet 2016)

AFP

Comme attendu, les Bleus de Didier Deschamps ont terminé premiers du groupe A de la compétition. Il ne s'agit pas d'une surprise et les Français peuvent s'en féliciter. Ils devraient même pouvoir s'en réjouir tranquillement jusque dans le dernier carré. Car cette position de «tête de série» leur ouvre un tableau presque aussi facile que celui de Novak Djokovic lors du dernier tournoi de Roland-Garros.

On s'en doutait avec ce premier championnat d'Europe à 24, les grosses affiches allaient être rares. Avec l'apparition de 8es de finale, il faut désormais attendre un peu plus longtemps encore que prévu. «Heureusement», quelques grosses écuries ont pris du retard et pourraient être opposées à certains cadors dès le premier tour à élimination directe. Et l'UEFA a aussi un peu fait les choses dans ce sens-là au détriment de l'équité sportive.

Les premiers des poules E et F peuvent, en effet, maudire l'instance européenne. L'Italie et le vainqueur du groupe à choisir entre la Hongrie, l'Islande et le Portugal devront se coltiner le 2e des poules D et E. Les quatre autres leaders, eux, auront «seulement» un meilleur 3e à affronter.

Pour vous donner un exemple, la France peut potentiellement rencontrer l'Irlande du Nord en 8e de finale et se retrouver ensuite contre le vainqueur d'Islande-Hongrie en quart... Les Transalpins, eux, risquent de devoir franchir la montagne croate ou espagnole et se retrouver ensuite contre l'Allemagne! Vous avez dit compliqué?

Ton opinion