Actualisé 06.07.2010 à 13:25

SingapourLe tagueur suisse fait appel de sa sentence

Le tagueur suisse condamné fin juin par la justice de Singapour à cinq mois de prison et trois coups de bâton a fait appel de cette sentence.

Un consultant informatique de 32 ans s'est introduit illégalement dans un dépôt de métro et a peint des graffitis sur une rame. Mal lui en a pris: il a été condamé à un châtiment corporel.

Le ressortissant helvétique a décidé de déposer son appel vendredi dernier et espère ainsi une réduction de peine, a indiqué mardi son avocat Derek Kang. Celui-ci était dans l'incapacité de dire si les coups de bâtons avaient une chance d'être abandonnés.

Le Suisse, qui bénéficie de la protection consulaire, avait plaidé coupable après avoir été inculpé pour vandalisme et s'être introduit illégalement dans un dépôt à la mi-mai. La société de métro a de son côté présenté une facture de 11'000 dollars singapouriens (8697 francs), que le Suisse a promis d'honorer.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!