Actualisé 24.11.2009 à 18:41

Grippe A/H1N1Le Tamiflu rencontre des résistances

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) enquête sur une souche résistante au Tamiflu, a affirmé mardi un porte-parole de l'organisation.

Cinq cas de résistance à l'oseltamivir ont été signalés dans l'ouest de l'Angleterre et d'autres aux Etats-Unis.

Moins d'une centaine de cas de résistance au Tamiflu (sur des millions de doses de médicaments) ont été signalés à l'OMS jusqu'ici dans le monde, a précisé l'organisation.

Les cas de résistance sont rares, mais ils peuvent survenir lorsqu'il est fait usage des antiviraux en grandes quantités et sur des malades dont l'état de santé est très mauvais et dont le système immunitaire est déficient.

L'Agence britannique de protection sanitaire a signalé cinq cas de résistance au Pays de Galles, sur lesquels l'oseltamivir ne faisait pas effet. Les malades ont un système immunitaire très affaibli, ce qui aurait pu faciliter la résistance du virus.

Le Centre de contrôle des maladies (CDC) aux Etats-Unis a également signalé la semaine dernière quatre cas de résistance au Tamiflu, dans un hôpital de Caroline du Nord. Les malades avaient aussi de très graves problèmes médicaux.

Mutation en Norvège

L'OMS continue par ailleurs d'enquêter sur la mutation du virus détectée la semaine dernière en Norvège. Quatre cas d'infection par une mutation du virus A (H1N1) ont été décelés en tout.

L'agence de l'ONU cherche à savoir si cette mutation est associée à des cas plus graves de la maladie. Pour l'instant, il n'y a pas de preuves en ce sens.

Le vaccin reste efficace, de même que les médicaments antiviraux, a indiqué le porte-parole de l'OMS Thomas Abraham. D'autres mutations du virus ont été signalées dans d'autres pays depuis le mois d'avril, notamment au Mexique et aux Etats-Unis, sans qu'elles soient liées à une plus grande sévérité des symptômes de la grippe.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!