FIFA: Le TAS se prononcera fin juin sur Hammam
Actualisé

FIFALe TAS se prononcera fin juin sur Hammam

L'appel de l'ex-président de la Confédération asiatique (AFC) radié par la FIFA a été examiné par le Tribunal arbitral du sport mercredi et jeudi. Sa décision tombera dans deux mois.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne rendra sa décision fin juin dans l'affaire Bin Hammam. Le TAS a examiné mercredi et jeudi l'appel du Qatari Mohamed Bin Hammam, ex-président de la Confédération asiatique (AFC) radié par la FIFA.

Chaque partie, la FIFA et les avocats de M. Bin Hammam, a eu deux heures pour exposer son point de vue, a indiqué le TAS, qui a auditionné dix témoins. «Conformément aux règles du TAS, aucune information ne sera communiquée quant à cette audience», indique-t-il dans un communiqué.

Conflit fin mai 2011

Le cas de M. Bin Hammam était examiné par un panel de trois arbitres du TAS, composé de José María Alonso, président, Philippe J. Sands et Romano F. Subiotto. Le conflit avait éclaté fin mai 2011, juste avant l'élection présidentielle à la FIFA où M. Bin Hammam était opposé au président sortant, Joseph Blatter. M. Bin Hammam était accusé d'avoir acheté des voix lors d'une réunion de la Confédération du football caribéen début mai à Trinité-et-Tobago, avec des enveloppes contenant 40 000 dollars.

Le Qatari avait alors retiré sa candidature juste avant son passage, le 29 mai, devant le comité d'éthique de la FIFA, qui l'avait suspendu à titre provisoire, le temps d'une enquête interne. M. Blatter, seul candidat en lice, avait été réélu dans une ambiance délétère le 1er juin 2011. M. Bin Hammam a ensuite été radié à vie par la FIFA. (ats)

Ton opinion