50'000 km sans faire le plein: Le taxi solaire de retour au bercail
Actualisé

50'000 km sans faire le pleinLe taxi solaire de retour au bercail

Louis Palmer et son taxi fonctionnant exclusivement grâce à des cellules photovoltaïques sont de retour au Technoparc de Root, dans le canton de Lucerne, après un tour du monde de plus de 50'000 km.

Il y a deux semaines, l'enseignant de 36 ans qui milite pour la protection du climat et les énergies renouvelables, était encore à Poznan pour la Conférence sur le climat.

Palmer était parti le 3 juillet 2007 de Lucerne pour un tour du monde, avec les encouragements de Bertrand Picard. Après avoir touché 38 pays et transporté un millier de personnes dont le secrétaire général de l'ONU Ban Ki Moon et une série de «people» de la chanson et du cinéma, le taxi solaire a contribué à démontrer, selon son pilote, que les nouvelles technologies sont prêtes, écologiques et fiables. Il est possible de stopper le réchauffement du climat, selon Palmer. Le taxi a parfaitement fonctionné tout au long de son périple. Deux jours seulement ont été perdu à cause de pannnes. Le véhicule pouvait parcourir près de 300 km avec ses batteries complètement chargées.

Le taxi et son pilote ont suscité un intérêt considérable dans les pays traversé. Selon «Présence suisse» Louis Palmer a réussi, partout où il a passé, à associer la Suisse avec l'esprit progressiste et le goût de l'innovation. De surcroît, la visibilité de la Suisse s'est accrue dans le domaine de l'énergie solaire. (ap)

Ton opinion