Suisse: Le TCS porte plainte pour escroquerie
Actualisé

SuisseLe TCS porte plainte pour escroquerie

Le Touring club suisse (TCS) a déposé plainte pénale en raison d'une éventuelle escroquerie par une personne externe en lien avec l'attribution de mandats de sponsoring à la télévision suisse.

par
tpi

La plainte pénale n'a pas été déposée contre la télévision, qui s'est comportée correctement lors de la conclusion des contrats de sponsoring, a précisé mercredi le TCS.

Selon les constatations faites jusqu'ici, les premiers faits suspects remontent à 2002. Immédiatement après la découverte des premiers indices, le TCS a instruit le cas de manière approfondie et s'est fait conseiller par une étude d'avocats renommée au sujet des étapes juridiques envisageables. Par la suite, le TCS a déposé plainte pénale à Genève pour escroquerie et d'autres infractions éventuelles.

«Cette affaire n'aura aucune conséquence pour les membres du Touring», assure Rudolf Zumbühl, membre de la direction du TCS. L'escroquerie datant de plusieurs années, les pertes ont déjà été passées dans les écritures comptables de l'organisation. Rudolf Zumbühl confirme en outre que le préjudice porte sur une somme comprise entre 3 et 4 millions de francs suisses, comme révélé ce matin dans la Tribune de Genève. «Le TCS fera tout pour récupérer l'argent», assure-t-il enfin. (tpi/ap)

Ton opinion