Genève: Le TCS retire son initiative pour une taxe auto différente
Publié

GenèveLe TCS retire son initiative pour une taxe auto différente

Le texte proposait d’imposer les véhicules selon leurs émissions de CO₂. Il n’a pas récolté assez de signatures.

Le TCS juge dépassé d’utiliser la puissance des voitures comme base de taxation..

Le TCS juge dépassé d’utiliser la puissance des voitures comme base de taxation..

LMS

La section genevoise du TCS a retiré son initiative cantonale qui proposait d’imposer les véhicules en fonction de leurs émissions de CO2 plutôt que selon leur puissance. L’organisation n’a pas réussi à rassembler les 5300 signatures nécessaires.

La récolte de paraphes a été fortement compliquée par la crise sanitaire, a indiqué vendredi Yves Gerber, directeur du TCS Genève. L’initiative a ainsi été retirée avant l’échéance qui tombait jeudi.

Le texte déposé en février par la section genevoise du TCS misait sur une imposition «éco-responsable» des véhicules. Selon l’organisation, le critère de puissance ne correspond plus ni aux avancées technologiques, ni aux nouvelles normes et exigences environnementales.

L’initiative prévoyait que ces nouveaux critères de taxation ne s’appliquent qu’aux nouvelles immatriculations pour les véhicules à moteur à combustion. A défaut d’initiative, le TCS Genève espère désormais faire entendre ses arguments lors de futurs débats parlementaires.

(ATS)

Ton opinion

33 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Eric

10.10.2020, 09:44

TCS, les pauvres.... Pathétiques automobilistes qui pleurent car on fait 3km de bandes cyclables. Selon eux, maintenant y a des bouchons. Comme si avant il n’y avait jamais eu de bouchons. Pauvres automobilistes, restez seul dans vos bouchons vous ne comprendrez jamais rien

Baloo Laloo

10.10.2020, 09:15

Moi aussi...

Marcel Pouly

10.10.2020, 09:10

Je suis une poule.