Voyages: Le TCS supprime 150 emplois

Actualisé

VoyagesLe TCS supprime 150 emplois

Le Touring Club Suisse (TCS) se restructure, cédant ses activités de voyages à Kuoni Suisse. Le groupe entend économiser 20 millions de francs par année. Il supprime 150 emplois, une mesure touchant 200 collaborateurs.

La cession doit prendre effet au 1er décembre prochain, a indiqué vendredi le prestataire de services dans le domaine de la mobilité en Suisse. Le prix de la transaction n'a pas été divulgué.

Kuoni réengagera entre 65 et 75 employés du segment Voyages du TCS. Il reprendra dix agences de voyages, mais 24 seront abandonnées d'ici à fin mai 2010.

Dans le détail, le voyagiste zurichois conserve les succursales TCS de La Chaux-de-Fonds, Lausanne, Sion, Genève (Blandonnet et Rive), Coire, Glaris, Schwytz, Stans, Wetzikon (ZH) et Coire.

En revanche, les bureaux de voyages de Delémont, Neuchâtel, Fribourg, Bienne, Berne, Bâle, Zurich, Lugano et Locarno notamment fermeront, a précisé à l'ATS Stephan Müller, porte-parole du TCS.

Contacts par téléphone et internet

Ces dispositions interviennent alors que «les agences jouent un rôle toujours moins important dans les contacts avec la clientèle», relève le TCS. Et d'ajouter qu'il est joint davantage via internet ou par téléphone depuis plusieurs années.

En conséquence, le TCS développera sa centrale d'appels d'urgence en un centre de service à la clientèle, basé à Schönbühl (BE) dans un premier temps.

Ce dernier traitera de l'ensemble des demandes téléphoniques, électroniques et écrites. Et les offres de voyages que continuera de proposer le groupe seront désormais disponibles dans la centaine d'enseignes Kuoni.

Ce nouveau centre offrira à l'interne quelque 50 postes de travail, signale Stephan Müller. D'autres mesures d'accompagnement seront mises en place, assure le TCS qui employait jusqu'ici 1700 personnes.

(ats)

Ton opinion