Motocyclisme: Le team robby-dakar.com fleurira le Bol d'Or de géraniums
Actualisé

MotocyclismeLe team robby-dakar.com fleurira le Bol d'Or de géraniums

Plus d'une cinquantaine d'équipes, 34 heures de pilotage sur le circuit de Magny-Cours dont dix en essais libres et qualificatifs, voilà pour les chiffres bruts du 73e Bol d'Or qui aura lieu les 12 et 13 septembre.

Mais derrière la course en elle-même, qui réunit plus de 100 000 fondus de motocyclisme autour du tracé nivernais, l'organisation d'une équipe est un véritable travail de fourmis.

Une tâche que Robert Knecht effectue avec un sourire tout juste arrêté par ses oreilles. Le Genevois, avec ses acolytes Blaise Labarthe et Philippe Cartier ainsi que Yann Di Mauro le pilote de réserve, emmène dans ses bagages un «team» de 25 personnes pour mener à bien l'opération visant à terminer classé cette épreuve mythique.

Déboulonneuses et géraniums

Entre deux coups de fil pour régler la peinture de la machine et le choix des tabourets qui serviront aux chronométreurs, Robert Knecht est animé par la même passion qui lui a permis de venir à bout du Dakar 2009 en Amérique du Sud à la 133e et dernière place du classement. Il évoque avec bonheur et une impatience non feinte les deux motos, les pièces de rechange ou encore les déboulonneuses qui feront le voyage en direction de la Nièvre. Plus surprenant, le team robby-dakar.com emmène également des... géraniums, afin de donner une touche helvétique au «box» de l'équipe.

A la suite du succès de son opération «Dakar», l'ancien policier s'est lancé un nouveau défi et s'est donné les moyens de le réussir. Il est allé plusieurs fois s'entraîner cet été, en prenant notamment des cours avec Dominique Sarron (quatre victoires en GP 250 cm3 et sept Bols d'or à son actif) et en allant «tourner» sur le circuit de Catalogne. Le Genevois, connu pour avoir bouclé la course de l'Escalade avec un équipement de motard et couru un marathon affublé d'un casque (!), arrivera en France dès mardi prochain pour vivre un rêve éveillé. Il croisera à cette occasion un certain Matthieu Lagrive, quadruple champion du monde d'endurance...

Tout ça pour ça?

Des mois de préparation, un investissement financier important et de grandes espérances qui peuvent être ruinés dès le premier virage. C'est là toute la contradiction d'une épreuve qui peut aussi bien durer 24 heures que quelques secondes. Une erreur du pilote ou une collision avec un adversaire et tout ce petit monde peut se retrouver bredouille en un instant! Les supporters helvétiques pourront suivre heure par heure les tribulations de l'équipage no 71 sur le site www.robby-dakar.com.

Aux côtés de l'équipe genevoise, d'autres Suisses seront en lice parmi les quinze nationalités représentées au départ. Outre le «Bolliger Team Switzerland» qui emploie quatre pilotes français, autrichien, allemand et espagnol, deux Helvètes seront de la Grand'Mecque de Magny Cours. Le Vaudois Grégory Junod et le Genevois Hervé Gantner feront équipe avec les Tricolores Vincent Houssin et Gregg Black dans la formation «RAC 41 · City Bike». (ats)

Ton opinion