Domicile: Le télétravail reste une exception en Suisse
Actualisé

DomicileLe télétravail reste une exception en Suisse

Seulement 2,7% des personnes actives en 2015 ont eu l'occasion de travailler depuis leur domicile.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

photo: Keystone

Même si l'accès à l'Internet à haut débit est largement répandu, le télétravail à domicile reste encore l'exception en Suisse, avec 2,7% des personnes actives en 2015. Mais un cinquième des actifs le pratique occasionnellement.

Ce modeste pourcentage représente 120'000 personnes, a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans son rapport «Le télétravail à domicile en Suisse, 2001-2015». Il a quadruplé durant la période considérée.

La part des personnes effectuant moins de la moitié de leur pensum à domicile a également quadruplé depuis 2001, à 811'000 individus. Au total, 21% des actifs télétravaillaient à domicile au moins occasionnellement l'an dernier.

Télétravail mobile

Les secteurs les plus avant-gardistes sont la branche «Information et communication», avec plus de 50% des actifs effectuant du télétravail au moins occasionnellement, et celle de l'enseignement (45%).

La branche regroupant les «Activités spécialisées, scientifiques et techniques» enregistre près d'un tiers de télétravailleurs au moins occasionnels, les activités financières suivent avec un quart des actifs occupés concernés.

L'OFS ne dispose pas encore de données sur le télétravail mobile, effectué dans les transports ou en différents endroits. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion