Actualisé 29.09.2016 à 19:31

Finances cantonales

Le Tessin continuera à se serrer la ceinture

Le budget prévoit, pour l'an prochain, un déficit de près de 35 millions, sur plus de 3,6 milliards de dépenses.

Le président du Conseil d'Etat tessinois, Paolo Beltraminelli, a présenté jeudi le projet de budget 2017.

Le président du Conseil d'Etat tessinois, Paolo Beltraminelli, a présenté jeudi le projet de budget 2017.

photo: Keystone/Archives

Le budget 2017 du Tessin présente un déficit de 34,8 millions de francs. Le résultat confirme les objectifs du plan financier et respecte les exigences du frein à l'endettement. L'objectif est un retour à l'équilibre avant la fin de la législature en avril 2019.

Le budget a été présenté jeudi à Bellinzone par le président du Conseil d'Etat, Paolo Beltraminelli, et le chef du Département cantonal des finances et de l'économie, Christian Vitta. Il doit être approuvé par le Grand Conseil, avec les données mises à jour du plan financier 2018-2020.

Le projet prévoit 3,633 milliards de francs de dépenses et 3,599 milliards de recettes. Le total des investissements est de 217 millions de francs, autofinancés à hauteur de 156 millions (71,9%). A la fin de l'année, la dette publique pourrait dépasser les 2 milliards, écrit le gouvernement.

Ce projet de budget prend en compte les effets des mesures d'économies annoncées fin avril. Pour atteindre l'équilibre, le Tessin doit économiser 185 millions entre 2017 et 2019. Tous les domaines gouvernementaux sont concernés.

Baisse des prestations

Le remaniement des prestations cantonales devrait permettre d'économiser 40 millions. Les montants alloués à la politique familiale et au service de nuit des hôpitaux régionaux ainsi que les subventions aux primes d'assurance maladie diminueront.

Les allègements fiscaux pour propriétaires de voitures à faible consommation seront également réduits. En outre, des recettes de 52,7 millions pourront être réalisées notamment grâce aux biens immobiliers du canton.

Depuis 2004, le Tessin a accumulé une dette de près de 2 milliards et fait figure de lanterne rouge en matière de dette par habitant. Elle doit être réduite dès que le bilan sera équilibré.

Un frein à l'endettement avait été accepté en votation populaire en mai 2014. Le déficit budgétaire ne doit pas excéder de 4% le bénéfice net. En 2015, le canton italophone avait bouclé sur un déficit de 90,5 millions de francs et le budget 2016 prévoit un solde négatif de 87,9 millions. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!