Nord-vaudois – Le TF donne son feu vert au projet éolien de «Sur Grati»
Publié

Nord-vaudoisLe TF donne son feu vert au projet éolien de «Sur Grati»

Le Tribunal fédéral a tranché. Au terme d’une procédure qui aura duré 14 ans, les juges ont validé le projet de six éoliennes projetées dans la région de Vallorbe (VD).

Le projet de parc éolien «Sur Grati» divise la population de Vallorbe depuis plusieurs années.

Le projet de parc éolien «Sur Grati» divise la population de Vallorbe depuis plusieurs années.

OLIVIER ALLENSPACH/24HEURES

Dans un arrêt du 22 décembre dernier, diffusé hier, le Tribunal fédéral (TF) a validé le Plan partiel d’affectation du parc éolien «Sur Grati», prévu sur les communes nord-vaudoises de Vallorbe, Vaulion et de Premier (VD). Six éoliennes mesurant jusqu’à 210 mètres y sont prévues. Elles doivent permettre d’alimenter l’équivalent de 11’000 ménages. Il s’agit du deuxième projet de ce genre validé par le TF après celui de Sainte-Croix (VD).

Dans un communiqué, Helvetia Nostra, Paysage-Libre Vaud et SOS Jura disent avoir «pris connaissance avec déception de la décision du Tribunal fédéral. Bien que les permis de construire n’aient pas encore été délivrés par les communes, la validation du site d’implantation constitue une estocade à la protection de la biodiversité et du paysage», estiment-ils.

Grief d’atteinte au paysage rejeté

Dans ses considérants, le Tribunal invoque notamment la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération, qui permet «que le développement des parcs éoliens l’emporte sur tout autre intérêt», précisent les organisations précitées. Les juges de Mon Repos ont également écarté l’argument tiré de la production d’énergie trop basse pour justifier l’intérêt national à l’implantation du parc.

Le TF rejette aussi le grief d’atteinte au paysage. Comme la Cour de droit administratif vaudoise, il admet que «les éoliennes auront un impact important sur un paysage de valeur très élevée». Cependant, elles ne seront guère ou pas du tout visibles depuis les sites les plus sensibles, comme Romainmôtier, la vallée de Joux, la forêt du Risoux ou la chaîne du Mont-Tendre.

(FAZ)

Ton opinion

25 commentaires