Triple homicide de Vevey: Le TF suspend le recours déposé par le condamné
Actualisé

Triple homicide de VeveyLe TF suspend le recours déposé par le condamné

Le Tribunal fédéral (TF) préfère attendre l'issue de la procédure de révision engagée par l'avocat du condamné, qui a écopé de la perpétuité en juin 2008.

Cette affaire pénale a rebondi en décembre dernier après la diffusion d'une émission télévisée qui lui était consacrée. Interviewée par la Télévision suisse romande, l'employée d'une boulangerie veveysanne affirme avoir vu deux des victimes le 24 décembre 2005 à 17h00.

Témoignage troublant

Ce témoignage ne concorde pas avec les conclusions du Tribunal de l'Est vaudois, qui avait retenu qu'elles étaient mortes en fin de matinée ou en début d'après-midi. Pour Me Alain Dubuis, défenseur du meurtrier, ce nouveau témoignage fait vaciller la condamnation de son client.

Il l'a convaincu de déposer une demande en révision, actuellement pendante auprès du Tribunal cantonal vaudois. Une décision qui amène les juges fédéraux à suspendre l'instruction du recours devant le TF, dès lors que «le sort de la requête en révision peut influencer l'issue du procès».

Disparition pas élucidée

Agé de 44 ans, le condamné n'a jamais cessé de clamer son innocence. Il a été reconnu coupable du meurtre de sa mère, 81 ans, et de l'assassinat d'une amie de celle-ci et de sa propre soeur.

Selon le Tribunal de l'Est vaudois, le meurtrier, financièrement aux abois, avait agressé sa mère puis supprimé l'amie, témoin gênant, et sa soeur, dont le corps n'a pas été retrouvé. (ats)

Ton opinion