Le Théâtre du Jorat rouvre ses portes mercredi
Actualisé

Le Théâtre du Jorat rouvre ses portes mercredi

A un mois de fêter ses 100 ans, le Théâtre du Jorat entame sa saison mercredi à Mézières (VD).

Il ressuscite Joséphine Baker -jeune- dans une comédie musicale de Jérôme Savary qui raconte l'histoire du jazz de la Nouvelle-Orléans.

«A la recherche de Joséphine» n'est pas un remake de la Revue Nègre qui fit sensation à Paris il y a presqu'un siècle, dit à l'ATS le directeur du théâtre Jean Chollet. «Le spectacle en montre certains tableaux, en particulier celui avec Joséphine Baker portant sa célèbre ceinture de bananes !»

Jérôme Savary construit une fable sur un des paradoxes des années folles: les noirs peuvent distraire les blancs mais pas se mêler à eux. Joséphine Baker est un prétexte pour passer en revue les grands moments du jazz et du blues mais aussi pour rendre hommage au peuple noir.

De façon inhabituelle, le show commence assez gravement par des images de la Nouvelle-Orléans noyée après le passage de l'ouragan Katrina en 2005. Le public découvre un producteur français venu sur place pour dénicher une danseuse noire susceptible d'incarner Joséphine dans un spectacle parisien.

Les numéros s'enchaînent, chantés en français ou en anglais. Joséphine se trouve bientôt sur scène à Paris, dans les plumes et les paillettes, descendant un grand escalier entourée de boys en smocking blanc.

Interprète «épatante»

«Savary réussit à toucher ce monde du jazz de manière subtile et émouvante», résume Jean Chollet. Le directeur salue la prestation de la jeune chanteuse et danseuse américaine Nicolle Rochelle.

«Elle est épatante en Joséphine Baker. Elle réussit un travail d'osmose remarquable avec le personnage d'origine. Elle est drôle, pleine d'énergie, sensuelle aussi. Et elle massacre le français comme le faisait Joséphine à son arrivée en France.»

Le Théâtre du Jorat fêtera son siècle d'existence dès fin mai. Un grand spectacle racontera les débuts de la «grange sublime» jusqu'à la mi-juin. Diverses animations annexes sont prévues.

NOTE: «A la recherche de Joséphine», du 23 au 27 avril à 20h00 ou 17h00 selon les jours. Site: www.theatredujorat.ch

(ats)

Ton opinion