Actualisé 09.04.2017 à 18:32

Guerre des slogans

Le «Tick Different» de Swatch fait enrager Apple

Très attachée à son célèbre slogan Think Different, la marque à la pomme reproche à l'horloger suisse de l'avoir copiée. Elle a saisi le Tribunal administratif fédéral (TAF).

de
joc
Nick Hayek, patron de Swatch, assure que la similitude entre les deux slogans est fortuite.

Nick Hayek, patron de Swatch, assure que la similitude entre les deux slogans est fortuite.

EPA/Keystone

Nick Hayek le crie haut et fort: la similitude est complètement fortuite. Et pourtant, en adoptant le slogan «Tick Different» il y a deux ans, la marque Swatch a quelque peu froissé le géant américain Apple, qui a construit sa gloire avec le célébrissime «Think Different», lancé en 1997. Provocation? Habile coup marketing? Quoiqu'il en soit, la manoeuvre de Nick Hayek a fait son chemin jusqu'en Californie.

La marque à la pomme a fait appel aux avocats zurichois Lenz & Staehelin, chargés de traquer les violations des droits de marque pour Apple en Suisse. Le cabinet a déposé un avis d'opposition auprès de l'Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (IPI), qui n'a rien voulu savoir. Le géant américain ne baisse pas les bras: il a saisi le Tribunal administratif fédéral (TAF), rapporte «Schweiz am Wochenende».

Victoire improbable

Il semble cependant peu probable qu'Apple obtienne gain de cause. Pour ce faire, l'entreprise doit pouvoir prouver que le slogan «Think Different» rencontre un degré de familiarité de plus de 50% en Suisse. La firme californienne devrait par exemple fournir les chiffres de vente de ses iMac depuis 1999 en Suisse. Les emballages de ces ordinateurs ont en effet porté la fameuse formule pendant près de 10 ans.

Ce n'est pas la première fois que Swatch et Apple s'affrontent. En 2014, alors que la marque à la pomme s'apprêtait à lancer l'iWatch, l'horloger suisse avait lancé une procédure contre elle. Nick Hayek avait alors expliqué qu'il craignait une confusion entre le nouveau produit d'Apple et l'iSwatch. Et en 2015, la marque helvétique avait provoqué le géant californien en déposant le trademark «One More Thing», célèbres mots employés par Steve Jobs lorsqu'il présentait les nouveautés lors des keynotes d'Apple.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!