Drame du Petit-Lancy (GE): Le tireur avait été licencié par Securitas
Actualisé

Drame du Petit-Lancy (GE)Le tireur avait été licencié par Securitas

Agent de sécurité, l'homme de 29 ans qui a tiré un coup de feu sur deux jeunes, début octobre, venait de perdre son emploi au moment du drame.

par
tpi
«L'Illustré» fait sa Une avec une photo de Marina. (Photo: dr)

«L'Illustré» fait sa Une avec une photo de Marina. (Photo: dr)

Le voile se lève un peu plus sur le terrible fait divers qui bouleverse le Petit-Lancy depuis maintenant dix jours. La TSR révélait mardi soir que l'auteur du coup de feu qui a blessé un jeune homme et surtout une jeune fille de 15 ans – toujours plongée dans le coma – avait été licencié par son employeur, peu de temps avant son passage à l'acte.

En pleine période d'essai, le société de surveillance privée Securitas avait décidé de se séparer de l'individu de 29 ans, «en raison d'une méthode de travail et d'un comportement ne satisfaisant pas aux exigences requises», précise la site de la télévision romande. Il était en charge de tâches de contrôle et de surveillance pour le compte de l'entreprise de sécurité.

Une plainte d'un client mène au licenciement

Dans l'édition du jour de «L'Illustré», on apprend en outre que le poste d'agent de sécurité était le travail de rêve du tireur. C'est la plainte déposée par un client de Securitas qui aurait mené la direction de l'entreprise à ne pas reconduire son contrat, assure le père du prévenu dans les colonnes de l'hebdomadaire.

En revanche, l'arme à feu utilisée le jour du drame n'est pas liée à son emploi chez Securitas. L'homme l'avait acquise de lui-même, quelques mois auparavant. Selon l'émission «Infrarouge», il n'était toutefois pas titulaire d'un permis de port d'arme.

Un permis d'acquisition suffit

L'achat d'une arme à feu, en Suisse, peut se faire grâce à un simple permis d'acquisition. C'est vraisemblablement cette méthode que le tireur du Petit-Lancy a utilisée, avance la TSR. Un permis de port d'arme est en revanche requis pour l'usage professionnel d'une arme à feu.

Ton opinion