Fusillade au musée de l'Holocauste: Le tireur va être inculpé de meurtre
Actualisé

Fusillade au musée de l'HolocausteLe tireur va être inculpé de meurtre

Un octogénaire américain prônant la supériorité de la race blanche, qui a ouvert le feu mercredi au musée de l'Holocauste à Washington, blessant un agent de sécurité qui devait succomber peu après, va être inculpé de meurtre, ont indiqué jeudi les autorités.

James von Brunn, 88 ans, «est, à ce stade, officiellement accusé de meurtre ainsi que d'avoir été en possession d'une arme à feu destinée à tuer dans une infrastructure fédérale», a déclaré à la presse la chef de la police de Washington, Cathy Lanier.

L'octogénaire armé d'un fusil avait surgi mercredi vers 13HOO (17H00 GMT) dans le musée de l'Holocauste et avait ouvert le feu, provoquant la riposte des autres gardiens et la panique des nombreux visiteurs du musée.

Le tireur, blessé par balles, était toujours hospitalisé jeudi dans un état critique. L'agent de sécurité, Stephen Tyrone Johns, un Noir de 39 ans, a succombé à ses blessures à l'hôpital.

Le musée a été fermé jeudi et ses drapeaux mis en berne en mémoire de la victime.

La police fédérale (FBI) et la police de Washington continuaient d'enquêter sur les motivations du tireur.

Von Brunn, qui vivait dans le Maryland, près de la capitale américaine, qualifiait récemment sur internet les Etats-Unis de «poubelle raciale du tiers-monde, stupide et ruinée à mort», et avait fait de la prison pour être entré avec une arme à la banque centrale en 1981, apparemment dans le but de commettre une agression antisémite, a indiqué à l'AFP un responsable des services de sécurité.

(afp)

Ton opinion