Afrique: Le Togo abolit la peine de mort
Actualisé

AfriqueLe Togo abolit la peine de mort

Le parlement togolais a adopté à l'unanimité une loi abolissant la peine de mort et convertissant en prison à vie les peines capitales déjà prononcées et non exécutées.

La dernière exécution capitale au Togo date de 1978.

Selon cette loi, les condamnations à mort prononcées par les juridictions compétentes, mais non encore exécutées à la date d'entrée en vigueur de ce texte, sont «converties de plein droit en peine de réclusion perpétuelle».

La séance du parlement qui a adopté la loi mardi soir s'est déroulée en présence du chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero, en visite au Togo.

«Le Togo vient de franchir un grand pas. C'est un évènement historique pour ce pays, car la peine de mort est considérée aujourd'hui comme un châtiment inhumain et dégradant», a affirmé M. Zapatero devant des députés togolais.

Arrivé à Lomé mardi après-midi en provenance du Nigeria, M. Zapatero avait eu un entretien avec le président Faure Gnassingbé avant de se rendre avec ce dernier au Parlement.

Ton opinion