Actualisé 24.02.2009 à 12:08

St-Gall

Le toit d'une halle de sport s'effondre

On est passé tout près de la catastrophe mardi à St-Gall. Le toit d'une halle de gymnastique s'est effondré vers 6 h.

Les premières leçons devaient y débuter 90 minutes plus tard. Il n'y a pas de blessé.

«Ça été un soulagement lorsque j'ai appris à 7 h que personne n'a été blessé», a déclaré Lukas Reichle, recteur de l'école professionnelle (GBS), à St-Gall. La halle avait été inaugurée en juin 2006 et elle était généralement occupée toute la journée.

Lundi soir avant l'effondrement, des sportifs se sont entraînés jusqu'à 22 h. Mardi matin, quelque 80 élèves auraient dû suivre un cours de gymnastique à 7 h 30.

Craquement

Un employé chargé de l'entretien a entendu un craquement vers 06h00. Il a aussitôt alerté les secours. En arrivant sur place, les pompiers ont constaté que le toit entier s'était effondré. La salle fait 50 m de long, 26 m de large et 10 m de haut.

Les secouristes ont d'abord craint qu'un employé se trouve sous les décombres. Après une demi-heure, ils ont pu confirmer que la salle était vide. «Dégager des blessés aurait été très difficile», a indiqué le commandant des pompiers.

«C'est comme si une bombe était tombée sur la salle», a indiqué Sandra Fitze, l'épouse du concierge. Les classes qui devaient faire de la gymnastique mardi matin se sont rendues sur place pour constater les dégâts.

Le responsable cantonal des constructions Werner Binotto ne comprend pas: «C'est une énigme», a-t-il déclaré. Il ne peut pas encore dire pour quelle raison le toit s'est effondré. La halle a été construite selon les standards les plus récents.

Neige déblayée

En principe, le toit aurait dû pouvoir supporter jusqu'à un mètre de neige. Au moment de l'accident, la couche de neige mesurait 45 cm. Par mesure de sécurité, la neige sera déblayée des toits de toutes les salles similaires dans le canton. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!