Neuchâtel: Le torchon brûle autour du Transrun
Actualisé

NeuchâtelLe torchon brûle autour du Transrun

La flamme de l'espoir allumée par les partisans du projet de métro devant relier Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds a été éteinte à de multiples reprises et a subi des déprédations.

par
Caroline Gebhard

Le Transrun déchaîne les passions dans le canton depuis de longs mois. Ces derniers jours, la bataille entre opposants et partisans du projet de métro devant relier Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds a atteint les sommets de la Vue-des-Alpes. La flamme de l'espoir, symbole des citoyens ralliés à cette cause, a en effet été la cible de déprédations. «L'une des vannes de sécurité a été arrachée lundi», déplore le Groupe citoyen «Chaîne humaine pour le RER-Transrun» qui avait réuni un millier de personnes, le 9 septembre, pour illuminer la Vue-des-Alpes.

«Nous ne voulons pas entrer dans une campagne virulente, commente Giovanni Sammali, membre du Groupe citoyen. Mais lorsque le système de sécurité de la bombonne de gaz est arraché, cela devient dangereux.» Avant l'incident de lundi, la flamme avait déjà été «volontairement éteinte à plusieurs reprises» selon le collectif. Rallumée mardi soir, elle fera l'objet d'une surveillance jusqu'à dimanche, date à laquelle les Neuchâtelois sont appelés aux urnes pour se prononcer sur le projet.

Ton opinion