Cyclisme - Le Tour de France s’arrêtera à Lausanne en 2022
Actualisé

CyclismeLe Tour de France s’arrêtera à Lausanne en 2022

Selon la RTS, la Grande Boucle fera étape dans le chef-lieu vaudois en juillet prochain. Le lendemain, elle partira depuis Aigle.

Le Tour de France retournera dans le canton de Vaud l’été prochain.

Le Tour de France retournera dans le canton de Vaud l’été prochain.

AFP

Une effusion de joie, des bras levés et une ferveur populaire. Lausanne doit s’y préparer, pour le samedi 9 juillet 2022. Selon une information révélée par la RTS, une étape du prochain Tour de France doit en effet arriver dans la ville olympique. Si le parcours précis et le lieu exact d’arrivée n’ont pas encore été énoncés, la chaîne romande évoque également un départ le lendemain depuis Aigle, marquant ainsi l’entrée dans les Alpes.

Pour la confirmation officielle, il faudra patienter jusqu’à la mi-octobre, lors de la présentation du Tour à Paris, ajoute la RTS. «S’il ne s’agit pas d’une fake news, nous en serions évidemment enchantés, se contente de réagir Nicolas Imhof, chef du Service de l’éducation physique et du sport du canton de Vaud. Mais j’imagine que seule la direction du Tour de France est susceptible de la confirmer.»

La Ville ne communique pas non plus, du moins tant que le parcours n’a pas été dévoilé. Patience donc. Même s’il est évident que les villes-étapes, qui manifestent leur intérêt plusieurs années à l’avance, sont sollicitées en amont pour se préparer: Lausanne ne sera donc pas pris de court.

Une première depuis 2000

La capitale vaudoise est en tout cas prête à accueillir pour la sixième fois de l’histoire la Grande Boucle sur ses terres. Elle s’y était déjà arrêtée en 1948, 1949, 1952, 1978 et 2000. Lors de cette dernière édition, la 17e étape était partie d’Evian-les-Bains pour finir à Lausanne, où le Néerlandais Erik Dekker avait été celui qui avait levé les bras. Le lendemain, le peloton en était reparti pour rejoindre Fribourg-en-Brisgau.

Depuis, la Suisse romande a eu droit à d’autres passages du Tour sur ses terres. En 1997, le Français Christophe Mengin l’avait emporté à Fribourg. En 2009, Alberto Contador s’était imposé en altitude lors de l’arrivée à Verbier. En 2012, c’est Thibault Pinot qui s’était adjugé l’étape Belfort-Pontarlier. Et puis, la dernière escapade helvétique du Tour de France remonte à 2016, avec une première arrivée à Berne avec une victoire de Peter Sagan, précédant celle d’Ilnur Zakarin dans le fabuleux décor de Finhaut-Emosson. Six ans plus tard, un successeur est attendu.

(Sport-Center)

Ton opinion

20 commentaires