santé: Le tour de taille des jeunes n'en finit pas de s'élargir
Actualisé

santéLe tour de taille des jeunes n'en finit pas de s'élargir

Touchant un Suisse sur trois, le surpoids connaît une propagation préoccupante parmi les enfants.

par
jbm

Hommes et femmes ne sont pas égaux devant la balance. Selon une étude d'avril 2009 publiée par la firme bâloise Health Econ, 46,4% des hommes sont trop gros, contre seulement 28,6% des femmes. Des chiffres en constante augmentation depuis quinze ans. Le nombre de personnes en surpoids (selon l'indice de masse corporelle*) est ainsi passé de 24,9 à 29,2%, tandis que celui des obèses a bondi de 5,4 à 8,1%, rapporte le «Tages-Anzeiger».

Le phénomène est particulièrement alarmant parmi les enfants. En quarante ans, le nombre d'obèses a grimpé de 5,1 à 16,7% chez les garçons de 6-13 ans, et de 5,4 à 13,1% chez les filles du même âge.

Les principales causes de cette explosion de kilos est à chercher dans le manque d'exercice et les déséquilibres alimentaires. Pour y remédier, l'Office fédéral de la santé publique a lancé, en 2008, le programme «Manger mieux, bouger plus», qui ne durera que jusqu'en 2012. L'an prochain, le Parlement va devoir se pencher sur un projet de loi sur la prévention et la promotion de la santé.

* L'indice de masse corporelle correspond au poids divisé par la taille au carré. Un résultat situé entre 25 et 30 indique une personne en surpoids. Au-delà de 30, le sujet est estimé obèse.

5,7 milliards

Le montant des coûts de santé engendrés par les personnes en surpoids en Suisse est évalué à 5,7 milliards de francs. En cinq ans, de 2001 à 2006,

ce chiffre a plus que doublé.

Ton opinion