Commerce de détail: Le tourisme d'achat vers l'Allemagne serait en recul
Actualisé

Commerce de détailLe tourisme d'achat vers l'Allemagne serait en recul

Selon la Chambre de commerce et d'industrie de Constance (D), le déplacement ne vaut plus la peine pour certains produits.

Les courses dans les supermarchés allemands de Constance sont en baisse.

Les courses dans les supermarchés allemands de Constance sont en baisse.

Keystone

Après un pic historique l'année passée, le tourisme d'achat des Suisses en Allemagne est en recul, selon le patron de la Chambre de commerce et d'industrie de Constance (D). Le déplacement ne vaut plus la peine pour certains produits.

Le secteur du commerce de détail en Suisse a entre-temps fait beaucoup d'efforts, explique Bertram Paganini dans une interview au Tages-Anzeiger et au Bund publiée lundi. Les articles de droguerie continuent à être particulièrement bon marché en Allemagne, mais la différence de prix a par exemple diminué pour les appareils électroniques.

La baisse du tourisme d'achat vient particulièrement des Suisses qui habitent à une plus grande distance de la frontière. Pour eux, le trajet ne vaut plus la peine, estime M. Paganini.

Le chiffre d'affaires du commerce de détail dans la région de Constance se situe aux alentours de 4,5 milliards d'euros (4,8 milliards de francs). Le directeur de la Chambre de commerce et d'industrie évalue à 1,6 milliard d'euros la part générée par des clients suisses, soit presque 4 euros sur 10.

La région est en surcapacité actuellement. Elle dispose de 1,3 million de mètres carrés de surfaces de vente. Sans le tourisme d'achat, il n'y aurait que 800'000 mètres carrés, selon lui.

Etiquettes vertes nombreuses

Il y a deux semaines, le directeur de la Chambre de commerce et d'industrie de Hochrhein-Bodensee se montrait moins alarmiste. Pour Claudius Marx, la situation devrait rester stable cette année.

En 2015, les principales douanes de Singen près de Schaffhouse et de Lörrach près de Bâle, ont vu passer 17,6 millions tickets de caisse pour se faire rembourser la TVA. Les chiffres se consolident, mais le niveau reste très élevé, selon lui. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion