Actualisé 06.08.2012 à 11:30

OFSLe tourisme suisse a souffert au 1er semestre

Le tourisme suisse a souffert de la désaffection des hôtes étrangers au premier semestre. Ce sont les Allemands qui ont le plus boudé notre pays.

Un premier semestre en manque de visiteurs étrangers.

Un premier semestre en manque de visiteurs étrangers.

La baisse a été particulièrement sensible aux Grisons et en Valais, annonce lundi l'Office fédéral de la statistique. L'association faîtière des hôteliers est inquiète.

Le total de nuitées enregistrées durant les six premiers mois de l'année s'élève à 16,8 millions. Ce chiffre est en baisse de 643.000 nuitées, soit de 3,7% par rapport à la même période de l'année dernière. Les visiteurs étrangers ont enregistré 9,3 millions de nuitées, en baisse de 6,1%. En revanche, les hôtes suisses affichent un moindre recul de 0,5%.

Les hôtes indigènes ont généré 7,5 millions de nuitées au premier semestre 2012, soit une baisse de 41.000 nuitées par rapport à la même période de 2011. Le continent européen accuse quant à lui une baisse de 782.000 nuitées, soit 11% de moins.

L'Allemagne a enregistré le plus grand recul absolu de tous les pays de provenance avec un repli de 413.000 nuitées, soit 15% de moins. L'Asie a au contraire enregistré une forte évolution de la demande, avec 165.000 nuitées supplémentaires. Cette hausse est surtout remarquable chez les hôtes chinois, où le nombre de nuitées supplémentaires a augmenté de 60.000, soit 27%.

Au niveau des régions touristiques de Suisse, neuf d'entre elles accusent des reculs des nuitées au premier semestre. Les Grisons affichent ainsi la plus forte baisse absolue, avec 221.000 nuitées de moins, soit 7,6%. Suivent le Valais, l'Oberland bernois, le Tessin, Lucerne et le Lac des Quatre-Cantons. En revanche, Fribourg affiche la progression la plus marquée avec 19.000 nuitées supplémentaires, correspondant à une hausse de 2,2%.

Str: Hôteliers inquiets

Selon hotelleriesuisse, «l'incertitude économique globale, en particulier dans la zone Euro, a considérablement pesé sur la demande au cours du premier semestre 2012». L'association a d'ailleurs appelé à soutenir le taux plancher de l'Euro à 1.20 francs à la Banque nationale. D'autre part, hotelleriesuisse demande «une mise en oeuvre éclairée de l'initiative sur les résidences secondaires» par le Conseil fédéral. «C'est là l'unique moyen d'éviter une énorme dépréciation, sinon le délabrement des bâtiments, et de favoriser un changement structurel durable».

L'association des hôteliers se réjouit cependant de la hausse de la clientèle en provenance du Brésil, de la Russie, de l'Inde et de la Chine: «grâce à des efforts soutenus, ces marchés ont progressé de 10,8% par rapport à la même période de 2011», a expliqué Christophe Juen, président d'hotelleriesuisse. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!