Météo: Le trafic ferroviaire reprend peu à peu à Bex
Actualisé

MétéoLe trafic ferroviaire reprend peu à peu à Bex

Après les intempéries de dimanche, les trains vont circuler noralement dans l'après-midi dans le Chablais. Sur la route, la route de Morcles est toujours fermée.

1 / 28
Quelque 7000 ménages sont privés de courant dans l'Entlebuch. (vendredi 15 décembre 2017)

Quelque 7000 ménages sont privés de courant dans l'Entlebuch. (vendredi 15 décembre 2017)

kein Anbieter
Il est tombé jusqu'à 66 litres d'eau par mètre carré à Berneck (SG). (vendredi 15 décembre 2017)

Il est tombé jusqu'à 66 litres d'eau par mètre carré à Berneck (SG). (vendredi 15 décembre 2017)

kein Anbieter
Les averses étaient accompagnées de vents violents. Des rafales allant jusqu'à 146 km/h ont ainsi balayé Les Diablerets (VD), alors qu'elles atteignaient 144 km/h au Chasseral (BE) et 126 km/h au Moléson.

Les averses étaient accompagnées de vents violents. Des rafales allant jusqu'à 146 km/h ont ainsi balayé Les Diablerets (VD), alors qu'elles atteignaient 144 km/h au Chasseral (BE) et 126 km/h au Moléson.

kein Anbieter

Le trafic ferroviaire reviendra progressivement à la normale lundi après-midi dans le Chablais vaudois entre Aigle et Bex (VD). En Valais, le trafic routier est encore perturbé. Le danger d'avalanche est très élevé en altitude.

Dans le Chablais, la deuxième voie ferrée de la ligne du Simplon a été déneigée. Les CFF vont progressivement rajouter des trains pour un retour à la normale du trafic ferroviaire dans l'après-midi, a indiqué un porte-parole des CFF. Mais il faut encore compter avec des retards et des suppressions de trains.

Dimanche vers 16h40 un train Interregio est resté bloqué sur la voie entre Aigle et Bex avec 400 passagers à bord. A partir de 22h00, ils ont été conduits dans la grande salle de Bex et ravitaillés par le personnel de la Protection civile. Ils ont pu regagner leur destination peu avant 4h00 du matin, des services de taxis ou d'hôtels ayant été organisés par les CFF.

Trafic encore perturbé

Les importantes chutes de neige de dimanche, qui ont pratiquement paralysé le Valais, ont encore occasionné des perturbations lundi. Les principaux axes routiers sont dégagés, mais nombre de routes secondaires restent enneigées. Les chaînes sont obligatoires pour rejoindre certaines localités d'altitude.

La police valaisanne ne déplore aucun accident grave sur les routes. Les patrouilles ont passé plus de temps à dégager et aider les usagers, précise un porte-parole de la police. Des véhicules se sont retrouvés en difficulté dans certaines pentes. Les dessertes de cars postaux ont en conséquence connu beaucoup de perturbations et de retards jusque vers 08h00, indique le directeur de CarPostal Valais romand Alain Gretz. La situation se normalise peu à peu.

Le risque d'avalanche élevé est un point noir préoccupant. L'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) évalue le danger à 4, sur un maximum de 5, pour l'ensemble du Valais romand et la rive droite Rhône dans le Haut-Valais. Sans être exceptionnel, un tel degré de danger est plutôt rare, précise le nivologue Robert Bolognesi.

Ni hors des pistes ni en forêt

Des avalanches peuvent se déclencher spontanément. La faute à l'important volume de neige tombé en peu de temps. La couche n'a pas eu le temps de se souder et le manteau neigeux est instable. La situation risque de s'aggraver d'ici la fin de la semaine, surtout en altitude. Il ne faudra pas sortir des pistes balisées, averti le nivologue.

Le danger d'avalanche ne menace en revanche pas les agglomérations ou les voies de communication à l'heure actuelle, précise Pascal Stoebener, chef de la section des dangers naturels à l'Etat du Valais. Le danger se situe surtout en forêt. Avec le redoux annoncé, la neige va devenir lourde. Des branches et même des arbres peuvent céder, surtout à basse altitude. Il recommande d'éviter les promenades en forêt.

Route de Morcles fermée

L'autoroute A9 entre Vevey et Martigny est praticable lundi dans les deux sens, annonce la police cantonale. La route de Morcles (VD) est toujours fermée, à cause d'une coulée de neige et du risque d'avalanche. Celle de Plan-sur-Bex a rouvert à 11h00.

La prudence reste de mise en raison des conditions météo hivernales annoncées dans la soirée. La situation reste tendue sur les routes du Chablais et dans le canton en général, souligne le communiqué.

2000 véhicules bloqués

Dimanche, la région du Chablais a été particulièrement touchée. Des congères se sont formées en raison de forts vents. L'A9 a été fermée entre Aigle et Saint-Maurice (VS) entre 16h et 20h30. Plus de 2000 véhicules ont été bloqués dans les bouchons.

Sur la chaussée autoroutière entre Bex et Saint-Triphon (VD), plusieurs centaines de véhicules ont été dégagés l'un après l'autre. L'intervention des véhicules de secours et de déneigement a été fortement ralentie par les conditions météorologiques difficiles. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion