Syrie: Le trafic pétrolier de l'EI mis à mal par la coalition

Actualisé

SyrieLe trafic pétrolier de l'EI mis à mal par la coalition

Des dizaines de camions-citernes ont été bombardés dimanche. C'est la deuxième fois que les forces internationales visent la contrebande pétrolière des djihadistes.

La production de pétrole, source de financement de l'organisation terroriste, est régulièrement la cible de frappes, comme ici en juillet 2014, quand une raffinerie irakienne avait été visée.

La production de pétrole, source de financement de l'organisation terroriste, est régulièrement la cible de frappes, comme ici en juillet 2014, quand une raffinerie irakienne avait été visée.

photo: Keystone/Archives

La coalition internationale anti-jihadiste a détruit 83 camions-citernes du groupe terroriste Etat islamique transportant du pétrole dans l'est de la Syrie dimanche, a annoncé lundi l'armée américaine.

Le bombardement a été mené par «plusieurs aéronefs» dimanche soir dans la province de Deir Ezzor, près de la frontière irakienne, selon Matthew Allen, un porte-parole du Pentagone.

Ces frappes aériennes ont été menées dans le cadre de l'opération Tidal Wave II, «destinée à s'attaquer au réseau de distribution des opérations de contrebande de pétrole de l'Etat islamique et détériorer leur capacité à financer leurs opérations», a-t-il ajouté. On ne sait pas, à ce stade, si les conducteurs de ces véhicules ont été avertis des frappes.

Deux bombardements, effectués l'an dernier, avaient déjà permis à la coalition menée par les Etats-Unis de détruire quelque 400 camions-citernes de l'EI.

A cette occasion, les Etats-Unis avaient largué des écrits prévenant les chauffeurs de l'imminence de bombardements, le Pentagone ayant précisé que les conducteurs n'étaient pas membres de l'EI.

(nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion