Vaud: Le train spécial festival ne s'arrête pas: chaos à Cully
Actualisé

VaudLe train spécial festival ne s'arrête pas: chaos à Cully

Drôle de surprise pour les festivaliers du Cully Jazz souhaitant rentrer à Lausanne via le train régional dans la nuit de vendredi à samedi. Le convoi n'a pas marqué l'arrêt.

par
cga
Le quai de la gare était bondé, mais le train ne s'est pas arrêté.

Le quai de la gare était bondé, mais le train ne s'est pas arrêté.

Quand un train spécialement affrété pour ramener des fêtards chez eux ne s'arrête pas comme convenu, cela crée la pagaille. C'est la situation vécue par quelque 500 personnes dans la nuit de vendredi à samedi dans la petite gare de Cully (VD), dont la ville accueille actuellement le festival de Jazz.

Tout commence peu après 1h10. Des centaines de personnes qui ont participé au premier jour des festivités s'agglutinent sur le quai lorsque la locomotive passe... sans s'arrêter. La stupeur laisse rapidement place au chaos. Plusieurs passagers se sont plaints auprès de la rédaction de 20 minutes du manque d'informations des CFF pour expliquer ce retard.

Les gens traversaient sur les rails

Sur place, un assistant se trouve en gare. Mais sans mégaphone, difficile de se faire entendre par le plus grand nombre. La présence de ce personnel a pourtant été mise en place cette année par l'ex-régie fédérale, afin de répondre à l'affluence toujours plus importante de ce festival. Quarante minutes plus tard, un nouveau train arrive mais s'arrête, cette fois, sur la voie d'en face.

«Cela a créé une grande confusion puisque les passagers allant vers Vevey sont montés à bord tandis que les autres, qui souhaitaient se rendre à Lausanne, se sont précipités pour le prendre, raconte Kévin, un festivalier. Le mouvement de foule était impressionnant et certains ont carrément traversé sur les rails. Le staff CFF criait mais personne ne l'écoutait.» Finalement des annonces ont été faites à l'intérieur du train afin d'éviter que des passagers se retrouvent encore plus éloignés de chez eux. Le convoi a finalement regagné Lausanne avec environ une heure de retard sur l'horaire prévu. «Ce n'est que lorsque j'ai téléphoné au numéro des CFF que j'ai su que le train avait oublié de marquer l'arrêt», poursuit Kévin qui aurait préféré être informé directement.

Remboursement

Contactés, les CFF se disent «désolés de cette situation chaotique qui a causé des désagréments à nos clients». Si l'ex-régie fédérale doit encore analyser la cause de cet arrêt manqué, elle assure avoir mis en place rapidement des mesures pour rattraper la boulette. «Le changement de voie a compliqué la situation, mais le train est resté à quai plus longtemps, exprès», détaille la porte-parole Donatella Del Vecchio. Toutes les correspondances vers les grandes villes ont attendu l'arrivée du train à Lausanne avant de partir, afin de ne laisser personne sans solutions. Les CFF font également savoir que les passagers à destination de Cossonay et Yverdon pourront se faire rembourser les éventuels frais de taxi occasionnés par ce retard.

Ton opinion