Actualisé 31.10.2013 à 05:35

Commerce extérieurLe Trésor américain critique l'Allemagne

Les Etats-Unis ont fait part mercredi de leur mécontentement à l'égard de la politique commerciale allemande. Selon eux, les exportations pèsent sur l'économie mondiale.

L'administration Obama a plusieurs fois appelé les pays fortement exportateurs comme la Chine et l'Allemagne à faire des efforts pour améliorer leur demande intérieure.

Dans un rapport semestriel du Trésor américain consacré aux politiques économiques internationales et adressé au Congrès, les critiques adressées à l'Allemagne sont clairement énoncées dans un langage ferme.

«Le rythme anémique de la croissance de la demande intérieure en Allemagne et sa dépendance à l'égard des exportations contrarient» les efforts visant à rendre plus stable l'économie de la zone euro, indique le Trésor américain dans son rapport.

Tendance déflationniste

«Le résultat est une tendance déflationniste pour la zone euro ainsi que pour l'économie mondiale», ajoute le rapport. La déflation se traduit par une baisse persistante des revenus et des prix, créant un cycle de faiblesse économique qui s'entretient lui-même.

Ces critiques du Trésor interviennent au moment où les relations entre Washington et Berlin sont empoisonnées par l'affaire des écoutes de la NSA.

Des émissaires allemands ont rencontré le secrétaire à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, mercredi, pour obtenir des éclaircissements sur la surveillance que la NSA aurait pratiqué sur le portable de la chancelière Angela Merkel.

L'Allemagne remplace la Chine

Pendant des années, ce rapport semestriel a été l'occasion pour les Etats-Unis de critiquer la politique commerciale menée par la Chine. Mais cette fois, c'est l'Allemagne qui est montrée du doigt.

Le Trésor note que les exportations allemandes de biens, de services et de capitaux ont dépassé celles de la Chine en 2012.

Selon les économistes, une demande accrue en Allemagne pourrait absorber la production de certains pays du sud de la zone euro qui continuent de souffrir de la crise économique. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!