JO 2012 - Triathlon: Le triathlon? Une tradition suisse
Actualisé

JO 2012 - TriathlonLe triathlon? Une tradition suisse

Avec le titre olympique de Nicola Spirig, la Suisse renoue avec sa belle habitude de revenir des compétitions olympiques avec une médaille. Seul Pékin avait fait exception.

par
Grégory Beaud
Londres
Magali Messmer (à g.) et Brigitte McMahon

Magali Messmer (à g.) et Brigitte McMahon

Ajouté au programme olympique en 2000 à Sydney, le triathlon n'a pas mis longtemps avant de conquérir le cœur des Suisses. Dès la première épreuve, deux Helvètes ont terminé sur le podium. Brigitte McMahon avait remporté l'or et Magali Messmer le bronze. La championne olympique a ensuite été impliquée dans une triste affaire de dopage. En 2004, elle avait été contrôlée positive à l'EPO. Suspendue 2 ans, elle a mis un terme à sa carrière au lieu de purger sa peine. Sa médaille de Sydney était-elle propre? Il est légitime d'en douter, même si elle jure que oui.

Quatre ans plus tard à Athènes, ce sont les hommes qui se sont mis en évidence par l'intermédiaire de Sven Riederer. Derrière un duo de Néo-zélandais intouchables, le Zurichois a décroché la médaille de bronze. A 23 ans seulement, personne ne l'attendait à pareille fête. En Grèce, les femmes sont restées bien plus en retrait.

Les Jeux olympiques de 2008 à Pékin ont constitué la première mission suisse à rentrer bredouille en triathlon. Sven Riederer a largement déçu avec une 23e place, tandis que les filles ont dû se contenter de deux diplômes honorifiques. Nicola Spirig (6e) et Daniela Ryf (8e) n'ont pas pu se mêler à la lutte pour les médailles sur l'exigeant parcours chinois.

Après ces joutes décevantes, Nicola Spirig a ainsi parfaitement lancé la machine. Autour de Hyde Park, la Zurichoise de Winkel a attendu ses 30 ans pour enfin confirmer ses multiples titres européens (2009, 2010 et 2012). Chez les hommes, Sven Riederer et Rufolf Wild entreront en lice mardi à 12h30 (heure suisse). Si le second nommé n'a que peu de chance de briller, Sven Riederer, lui, entamera la course avec de légitimes ambitions. Alors, rendez-vous mardi pour une nouvelle breloque helvétique en triathlon?

Ton opinion