raffinerie de Cressier: Le Tribunal de Boudry autorise la vente
Actualisé

raffinerie de CressierLe Tribunal de Boudry autorise la vente

Le Tribunal régional de Boudry (NE) a approuvé la vente de la raffinerie de Petroplus à Cressier à Varo Holding, une coentreprise entre le géant du commerce pétrolier Vitol et la société AtlasInvest.

La vente de la raffinerie a été approuvée par le Tribunal de Boudry.

La vente de la raffinerie a été approuvée par le Tribunal de Boudry.

L'opération nécessite encore le feu vert de la Commission de la concurrence. La vente va permettre de mettre un terme à l'activité de veille jusqu'ici maintenue à la raffinerie et aux charges induites par cette activité, a relevé mercredi dans un communiqué le juge en charge du dossier Yves Fiorellino.

Pour rappel, la raffinerie est à l'arrêt depuis la mi-janvier. Le repreneur compte redémarrer l'activité et reprendre les quelque 270 employés. Le groupe zougois Petroplus est actuellement au bénéfice d'un sursis concordataire. En proie à de graves problèmes financiers, le premier raffineur indépendant d'Europe cherche à vendre ses cinq raffineries.

En proie à de graves problèmes financiers, le premier raffineur indépendant d'Europe cherche à vendre ses cinq raffineries, pour lesquelles courent des procédures séparées.

L'action Petroplus a par ailleurs vécu mercredi son dernier jour de cotation à la Bourse suisse. Le titre sera rayé jeudi de la cote, mais pourra encore être négocié pendant au maximum six mois sur le marché de gré à gré (OTC, «Over the counter»), a indiqué à l'AFP un porte-parole de SIX Group, qui exploite la Bourse suisse.

Le titre de l'exploitant de raffineries qui se négociait il y a encore un an à 13,30 francs, a fini mercredi à la clôture à 0,03 franc.

(ats)

Ton opinion