Chaussures: Le Tribunal fédéral désavoue MBT
Actualisé

ChaussuresLe Tribunal fédéral désavoue MBT

Karl Müller, l'inventeur des chaussures avec une semelle en forme de demi-lune, a définitivement perdu son combat visant à empêcher la vente de droits et brevets de la marque à l'entrepreneur singapourien Andy Chaw.

Pour mémoire, surendettées et devant faire face à une vive concurrence, Masai Group International et Masai Marketing & Trading (MMT) avaient demandé en mai 2012 leur mise en faillite. Peu après, l'Office des poursuites et faillites de Winterthour (ZH) avait opté pour la vente en urgence des actifs des deux firmes - soit les stocks et les droits de la marque - pour 8,5 millions de francs à Andy Chaw.

La société de Karl Müller, qui détient encore une partie des droits de distribution des chaussures réputées à caractère physiologiques et qui s'inspirent du peuple africain masaï, qui semble épargné par les problèmes d'articulations, a demandé en tant que créancier de deux entreprises en faillite au Tribunal de Winterthour la suspension de la vente. Elle avait aussi demandé un nouveau délai pour pouvoir présenter une offre plus élevée.

La Cour suprême du canton de Zurich a rejeté à la fin de l'an passé la plainte de Karl Müller, considérant que les conditions pour une vente d'urgence étaient réunies. Elle avait aussi estimé que le plaignant n'avait pas soumis dans les faits une offre plus élevée, se contentant uniquement d'afficher sa volonté d'acquérir les actifs en question au même prix que M. Chaw.

Absence d'offre plus élevée

Dernière instance à se prononcer sur l'affaire, le Tribunal fédéral a lui aussi rejeté la plainte de M. Müller. Les juges de Mont-Repos ont notamment estimé contraire à la bonne foi le fait que le plaignant conteste la vente d'urgence, sans avoir lui-même soumis une offre plus élevée.

La technologie des chaussures MBT (Masai Barefoot Technology) a été développée en 1996 par Karl Müller. Les semelles en forme de demi-lune recréent les effets et sensations de la marche pieds nus sur sol naturel, tendre et inégal, obligeant la personne qui les porte à faire travailler davantage ses muscles et à redresser sa posture. (ats)

Ton opinion