Genève: Le Tribunal fédéral met un négationniste en prison
Actualisé

GenèveLe Tribunal fédéral met un négationniste en prison

Les juges de Mon-Repos ont confirmé une peine ferme infligée à un récidiviste genevois.

par
jef
Le bâtiment du Tribunal Fédéral, photographié mercredi 28 octobre 2015, à Lausanne.

Le bâtiment du Tribunal Fédéral, photographié mercredi 28 octobre 2015, à Lausanne.

Le Tribunal fédéral a infligé cinq mois de prison ferme pour discrimination raciale et calomnie à un Genevois coutumier du faits. L'homme avait utilisé son site internet pour relayer ses thèses négationnistes entre 2010 et 2013, relate la «Tribune de Genève». Les juges lausannois ont confirmé la peine ferme prononcée par la Cour d'appel du canton de Genève en 2014.

Le condamné avait notamment estimé que l'antisémitisme était «un sentiment on ne peut plus légitime, (...) suscité par les Juifs eux-mêmes». Il contestait également le nombre de Juifs exterminés parle régime nazi et jugeait que les révisionnistes étaient l'objet «de persécutions du lobby juif». Son avocat, Me Pascal Junod, avance que les propos de son client concernaient l'Etat d'Israël, et non les Juifs dans leur globalité.

Ton opinion