Voile: Le tribunal va trancher pour Laura Dekker
Actualisé

VoileLe tribunal va trancher pour Laura Dekker

Laura Dekker sera fixée mardi sur son sort. Si la justice le lui permet, la jeune navigatrice de 14 ans pourra embarquer sur son voilier pour parcourir le globe.

Laura Dekker accompagnée de son père.

Laura Dekker accompagnée de son père.

Le tribunal de Middelburg (sud-ouest) rend mardi après-midi sa décision sur la suspension du projet de tour du monde à la voile en solitaire de la jeune navigatrice néerlandaise Laura Dekker, 14 ans, qui souhaite devenir la plus jeune personne à réaliser cet exploit.

Les services de protection de l'enfance avaient lors d'une audience le 20 juillet demandé aux juges de prolonger de 12 mois le placement sous leur surveillance de l'adolescente, qui doit se terminer le 1er août. Ils veulent empêcher son départ, avançant des préoccupations quant au développement socio-affectif de l'adolescente.

Gros enjeux

«Ce jugement nous concerne tous», affirmait mardi le NRC next, l'édition du matin du quotidien économique néerlandais NRC Handelsblad, selon lequel plusieurs thèmes de société tels que «la liberté d'éducation» sont en jeu dans la décision du tribunal.

Laura Dekker doit achever son périple avant de fêter son 17e anniversaire, le 20 septembre 2012, pour devenir la plus jeune navigatrice à réaliser un tour du monde en solitaire. Ses parents soutiennent son projet.

Mais selon le Conseil de protection de l'enfance, elle ne peut pas se rendre compte des risques liés à un tour du monde à la voile en solitaire qu'elle veut accomplir sur Guppy, son voilier de 11,5m de long et 3,76m de large.

«Tant de personnes ont une opinion ou un jugement à mon sujet, alors qu'ils ne me connaissent pas du tout. Je trouve cela extrêmement dommage», déclare sur son site internet Laura Dekker, qui affirme avoir tenu un gouvernail seule dès l'âge de quatre ans.

Formation pointue

Le départ de la jeune fille, initialement prévu en septembre 2009, avait été suspendu par la justice, saisie par les services de protection de l'enfance, qui avait établi une série de conditions à remplir, préalables à son départ.

Laura Dekker a donc obtenu un brevet de premiers secours, pris des dispositions pour poursuivre sa scolarité une fois en mer, appris des techniques de gestion du sommeil et possède désormais une expérience de voile en solitaire, a affirmé son avocat, Peter de Lange.

Plusieurs adolescents se sont lancés récemment sur les mers pour un tour du monde en solitaire. Une jeune Américaine de 16 ans, Abby Sunderland, partie de Californie en janvier, avait été secourue le 11 juin alors qu'elle dérivait dans l'océan Indien.

Le 15 mai, une Australienne de 16 ans, Jessica Watson, a terminé un tour du monde en solitaire et sans assistance en 210 jours, devenant la plus jeune navigatrice à réussir un tel exploit.

Record à battre

Selon M. de Lange, Jessica Watson a établi ce record trois jours avant son 17e anniversaire. Laura Dekker souhaite améliorer ce record «même si c'est d'un jour», a-t-il assuré.

Si le tribunal rend mardi un jugement favorable à Laura Dekker, un appel interjeté ensuite par les services de protection de l'enfance risquerait de retarder le départ de la jeune fille. (afp)

Ton opinion