Actualisé 14.12.2008 à 18:45

GenèveLe trio NK conquiert le public avec son escalade jazz-funk

«NK» sont les deux dernières lettres du mot «Funk». C'est avec ce genre musical – et comme influence principale le génial George Clinton – que le trio genevois NK a demarré au début du XXIe siècle en jouant dans les rues, performance hautement ingrate tant il est difficile d'accrocher le distrait badaud, aussi bon musicien soit-on.

Ce trio de jazzmen, aux influences multiples – allant du funk au jazz en passant par le rock – écume désormais régulièrement les scènes romandes et internationales pour le plus grand plaisir des auditeurs.

C'est ainsi que, vendredi soir au Contretemps de Genève, l'Association des musiciens de jazz genevois a invité ce jeune trio très bien rodé (composé des talentueux Manuel Gesseney au saxophone alto, Aina Rakotobe au saxophone baryton et Nelson Schaer à la batterie) pour un concert qui a conquis les bienheureux ayant préféré ce soir-là nourrir leurs oreilles d'une excellente musique plutôt que leur estomac de la traditionnelle soupe de l'Escalade.

(jch)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!